Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ben non, c'est la candidate anti-système capitaliste dont elle ne profite pas du tout du tout.

Bon, c'est vrai que son papa, fondateur du parti qu'elle dirige, a hérité d'une fabuleuse fortune de la part d'un cimentier, ce qui lui a permis de faire fructifier sa fortune et ses idées. C'est vrai aussi qu'elle détient des parts immobilières pas dans un appart en HLM, mais dans un château et ailleurs dans les Hauts-de-Seine. Mais ça, c'est sans doute le doigt de dieu qui l'a voulu ainsi. Et les voies du créateur(sic) sont impénétrables, surtout pour les forces de l'argent.

Donc, la fille de son père est anti-système capitaliste, d'après ce qu'elle proclame urbi et orbi et ce que rabâchent ses croisés. Oui, si elle détient le privilège d'immunité parlementaire, comme ça elle ne répond pas à la justice avec des casseroles aux fesses sans être poursuivie, c'est parce que les voies de dieu(toujours sic) sont vraiment impénétrables, bande de sans-dent.

Bref, anti-système capitaliste, la fille de son père n'est pas plus d'extrême-droite.

Bon, le Canard enchaîné sort un article sur  Frédéric Chatillon qui est, depuis le 2 novembre 2016, chargé de mission dans sa campagne électorale: 2.550 euros mensuels pour un mi-temps avec des fonctions de "coordinateur technique du print et du web". C'est à dire responsable sur les zéros sociaux de la propagande nauséabonde.

Chatillon Frédéric est considéré par la justice comme le personnage central du système organisé par le Fn depuis 2011 pour ses campagnes électorales, ce qui lui vaut, dans deux enquêtes distinctes, un renvoi en correctionnelle et une mise en examen en 2014.  Il a été également chef du GUd dans les années 1990, syndicat(sic) étudiant d'extrême droite. Mais il est grand pote avec la fille de son père qui elle est anti-système capitaliste et surtout pas d'extrême droite.

La fille de son père n'est pas la candidate de l'extrême droite à l'élection présidentielle

Et comme a répondu François Chatillon dans Facebook, ce samedi: "J'emmerde autant ces 'journalistes' qui se permettent de raconter n'importe quoi."

La fille de son père n'est pas la candidate de l'extrême droite à l'élection présidentielle

Commenter cet article