Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Bruno Le Roux, ministre socialiste de la police, convoqué chez le premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve

Lequel Bernard Cazeneuve était ministre de la police, quand Bruno Le Roux jouait son rôle de cerbère à l'Assemblée nationale pour que pas une tête ne dépasse dans le groupe socialiste. Bref, le ci-devant Bruno Le Roux est convoqué à Matignon.

A cause qu'il a du mal avec l'état d'urgence ou les violences policières? Non, il aurait, parait-il, fait bosser ses deux filles comme attachées parlementaires, lorsque lui était député et elles lycéennes.

Selon Quotidien, l'émission de TMC qui a révélé la chose, ses filles ont commencé à travailler pour leur père vers l'âge de 15-16 ans et ont cumulé respectivement 14 et 10 CDD entre 2009 et 2016, pour des revenus atteignant au total quelque 55.000 euros. Certains CDD effectués comme assistantes parlementaires ont pu se superposer avec des stages en entreprise ou le temps universitaire, à l'été 2013 pour l'une, 20 jours en mai 2015 pour l'autre.

"Pas d'amalgame" avec l'affaire Fillon, "on parle d'un boulot d'été auprès d'un parlementaire. Et quand il faut faire du classement, quand il faut faire un certain nombre de tâches parlementaires, je trouve que c'est une bonne école de faire ça", a expliqué Bruno Le Roux aux journalistes de l'émission.  Sans Blââgue!!

Bon, c'est exact que lycéen, durant les vacances scolaires en 1968, je me suis fais également pistonner par mon père, pour bosser en 3X8 dans son usine.

Mais il n'en était pas le patron. Simplement un ouvrier payé au Smic de l'époque. Et ça aidait bien ma famille que je bosse l'été durant. Parce que si vous ne le saviez pas, la paye d'un prolo, ce n'est surtout pas celle d'un parlementaire.

Commenter cet article