Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Barbara Pompili va voir si c'est mieux chez Emmanuel Macron. Barbara qui?

C'est tout de même bêta que vous ne connaissiez pas les ministres qui sont chargés de notre bien 24h sur 24h, non? Parce que madame Pompili est secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité. Chargée de quoi?

Vous le faites exprès ou quoi? La biodiversité, composée des mots bio (du grec βίος « vie ») et « diversité », est la diversité de la vie sur terre. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces et des gènes dans l'espace et dans le temps, ainsi que les interactions au sein de ces niveaux d'organisation et entre eux. 

Oui, le gouvernement de François Hollande ne s'attaque pas à la finance qui détruit notre planète, mais possède quelqu'un qui s'occupe de la biodiversité. Encore que madame Pompili n'est que sous-ministre.

Avant cela, c'était la patronne des députés écolos. Puis, en même temps que la cheftaine de EELV, elle est entrée au gouvernement, comme d'ailleurs Jean-Vincent Placé, lui patron des sénateurs écolos.

A ce qu'il paraît, c'est un ralliement de poids pour l'ex-banquier d'affaires Emmanuel Macron. A dire vrai, mais je peux me tromper, j'étais persuadé que le pouvoir socialiste faisait une politique de droite depuis mai 2012.

Bon, j'ai voulu voir sur Wikipédia le parcours professionnel de Barbara Pompili, pour ne pas mourir idiot.

Après ses études, elle adhère aux Verts. Puis, durant la campagne présidentielle de 2002, elle bosse comme chargée des relations avec la presse du candidat écolo Noël Mamère. Lors des législatives, elle devient assistante parlementaire du député vert  Yves Cochet jusqu'en 2007. De 2007 à 2012, elle devient secrétaire-générale adjointe du groupe des députés étiquetés GDR, dans lequel siège une majorité de communistes.

Elle est élue député écolo le 17 juin 2012, pour devenir la patronne du groupe écolo. En 2015, l'ingrate, elle refuse un accord électoral pour les régionales avec le Fg, et donc avec le Pcf.

Barbara Pompili: un ralliement de poids, dit-on pour Emmanuel Macron. Peut-être comme responsable des girouettes, sinon, vraiment je ne vois pas.

Commenter cet article