Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Xavier Beulin vient de décéder à 58 ans. Il était le patron du syndicat patronal de l'agriculture, la FNSEA qui fait partie des organisations patronales françaises, dixit Wikipédia. Naturellement, ce deuil soudain touche sa famille, ses proches, ses amis et la FNSEA. Mais faut-il pour autant encenser le défunt lorsqu'on se trouve dans le camp opposé?

Qui l'eut cru?

Et l'Humanité de ce jour de publier toute une page sur le patron de la FNSEA, avec comme sous-titre: "Beulin ne correspondait pas au portrait cynique que l'on a fait de lui".

Et dans ce concert de condoléances adressées à la famille du défunt et à l'organisation patronale de l'agriculture, François Hollande "déplore une perte majeure pour la France" et Stéphane Le Foll, actuel ministre de l'Agriculture, salue celui qui a "toujours travaillé pour trouver des solutions pour soutenir une agriculture qui traverse des moments difficiles".

En fait, Xavier Beulin était pour l'UE du capital et sa concurrence libre et non faussée. Il était aussi le patron du groupe Avril qui a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros, et englouti la moitié de la collecte française de colza et de tournesol. Ce géant agroalimentaire possède les huiles Lesieur et Puget, les œufs Matines, les biocarburants Diester, et il fournit aussi des aliments aux éleveurs, à travers sa filiale Sanders. Initialement dirigeant de la Fédération des producteurs d’oléagineux et protéagineux, Xavier Beulin est donc un acteur important de l’industrialisation de l’agriculture et de la concentration des exploitations.

Médiapart avait enquêté sur l'étonnant train de vie du patron de la FNSEA et le site Le mur des insoumis avait repris son article en décembre 2016. En lien. Certes, l'Humanité a le droit d'écrire ce qu'elle veut. Mais cela vous chagrinera-t-il que je préfère l'enquête de Médiapart?

Commenter cet article