Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Après avoir reçu un premier rapport des enquêteurs de l'office anti-corruption, le procureur du parquet national financier, Eliane Houlette, a estimé que dans l'affaire Fillon "les nombreux éléments déjà recueillis ne permettent pas d'envisager, en l'état, un classement sans suite de la procédure".

Deux options restent donc ouvertes pour le parquet: citer directement des protagonistes devant un tribunal correctionnel ou ouvrir une information judiciaire, confiant la poursuite des investigations à des juges d'instruction, seuls habilités à placer sous le statut intermédiaire de témoin assisté ou à prononcer une mise en examen.

Et comme il semble qu'il faille du temps au temps, et qu'on n'est pas là dans une comparution immédiate d'un simple citoyen devant la justice,  Chiche que rien n'interviendra avant la déclaration officielle de candidature à la présidence de la République, fixée au 17 mars.

Du coup, Fillon fait mine d'être en colère. Entre gens de bonne compagnie, il faut toujours du temps pour que la justice passe, quand elle passe. Et puis on est soi-disant en trêve judiciaire pour les hors-sol candidats à la présidence de la République.

Marat, avant d'être assassiné par une contre-révolutionnaire, le 13 juillet 1793, en pleine Révolution française, disait:"Qu'aurons-nous gagné à détruire l'aristocratie des nobles si elle est remplacée par celle des riches". Oui, je vous le demande aujourd'hui.

Et pendant ce temps...

Fillon est en colère et ron et ron petit patapon

Commenter cet article