Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Il existe une tradition festive pour se partager une galette en ce moment de l'année, moment de convivialité et de bonheur entre amis ou en famille. Naturellement, ce n'est cela que je vais incriminer, mais les 56 milliards d'euros en dividendes attribués à des gens qui ne produisent aucun travail, spéculent à outrance, quand ils ne fraudent pas dans les paradis fiscaux, notamment ceux existant aux portes mêmes de la France.

Oui, depuis mai 2012, poursuivant la politique réactionnaire de Nicolas Sarkozy, le pouvoir socialiste a fait la part belle au CAC 40, au patronat et à l'évasion fiscale. On peut toujours entendre les belles paroles sur demain on rasera gratis de la bouche des mercenaires de la primaire socialiste. Jusqu'à ce jour, ils ont tous en poche la carte d'un parti qui, avec tous les pouvoirs, n'a rien fait pour que la France soit démocratique, plus juste et plus humaine et favorable à la paix dans le monde. Le seul mérite du pouvoir socialiste aura été de montrer en plein jour qu'il gérait loyalement le business du capitalisme et pas autre chose. Pendant ce temps, par exemple, le laboratoire Sanofi, tout en distribuant 6,6 milliards d'euros à ses actionnaires, licencie.

Ces charrettes de licenciements annoncées par les majors du CAC 40 et ce flot honteux de milliards d'euros en dividendes sont également passés sous silence par François Fillon et sa cohorte. Leur parti a toujours été dans le camp de la réaction et sous leurs gouvernements, aucun droit pour les travailleurs ne fut cédé que par la lutte des travailleurs. Même silence étouffant du côté de l'extrême droite française et de celle qui la représente. Celle-ci et sa famille sont issus du même sérail que la droite française.

Notre vie, notre futur ne peut pas être éternellement entre les belles paroles et les mains des bateleurs de foire. Notre vie et notre futur seront ce que nos luttes feront dans la cité, à l'école et dans les entreprises.

Après 64 jours de grève, les salariés de la clinique de l'Ormeau, à Tarbes, viennent de faire plier le puissant groupe privé de santé MédiPôle et Partenaires. Oui, la lutte, une idée à faire germer!

La galette des rois et celle de tous les autres

Commenter cet article