Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les socialistes ne se sont pas déplacés en masse pour assister au grand meeting organisé ce samedi à Paris pour lancer la primaire à gauche. Ils étaient moitié moins que prévu, se navrent les médias potes du  PS.

Et parmi les absents, tous les candidats étiquetés PS déjà déclarés, Arnaud Montebourg, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche et Benoît Hamon, ne se sont pas déplacés. Et Manuel Valls, qui devait prononcer un grand discours, était aussi aux abonnés absents.

Pourtant, cette convention se voulait sous le signe du rassemblement du Parti socialiste, et plus encore, larmoient les médias précités.

Il faut dire peut-être que choisir ce terme de Belle alliance n'est pas forcément fortiche. Au soir de la défaite française de Waterloo, c'est dans cette auberge dite "la Belle alliance" que les vainqueurs se rencontrèrent pour se congratuler. Un plaque commémora cette rencontre:

La  belle Alliance populaire se parlait à elle-même, ce samedi, à Paris

Résumons, la Belle alliance célèbre donc la défaite qui mis à bas le Premier Empire. Si on y ajoute populaire, vu ce que pense le peuple de France du pouvoir socialiste actuel...

La Belle alliance populaire, une stratégie politicienne de campagne qui tourne à la pantalonnade. Mais on ne peut pas en rire, le pouvoir socialiste continue de labourer le terrain pour la droite et son extrême. Dans le cadre de l'alternance politique qui fait que la France ne change pas d'un virgule notre mauvaise société

Et dire que, il y a peu, certains voulaient se joindre à cette primaire!

Commenter cet article