Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Alexis Tsipras, chef du gouvernement grec, y est allé de toute sa prétendue verve révolutionnaire, lors des obsèques de Fidel Castro à Cuba. Mikis Theodorakis, qui fut l'un de ses ardents soutien, pensant que Syriza allait bouleverser la donne en Grèce, est désormais moins pote avec celui se prétendant de la gauche radicale européenne.

Alexis Tsipras à Cuba, ce qu'en pense Mikis Theodorakis

Commenter cet article

mourier 08/12/2016 14:28

Dommage qu'une telle icone de la lutte contre les colonels grecs rétrécisse à ce point son analyse politique