Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

On pourrait croire à du comique. Hélas, après une sauvage agression, un jeune policier est toujours entre la vie et la mort et trois autres sont gravement blessés aux mains et au visage. Les médias de la pensée unique n'ont retenu que les cocktails Molotov, les 2 véhicules de police incendiés et l'agression barbare. Pour noyer le poisson et s'obliger à ne pas réfléchir.

Carrefour du Fournil, sur la D 445, à la limite de Grigny et de Viry-Châtillon, dans l'Essonne. En mai 2015, une caméra de video surveillance est installée pour repérer les agresseurs coupables d'attaques à la portière. Depuis, des attaques ont été lancées pour la faire tomber et la caméra n'a pas cessé de filmer pour autant. Et les agresseurs de courir toujours en toute liberté. Alors, on -et on n'est pas un con- a eu l'idée de faire gardienner ladite video par la police.

Pire, en ce samedi 8 octobre 2016, à cause du manque criant d'effectif, avec deux véhicules de police, la formation est incomplète, tant du nombre d'agents que de celui des titulaires. Dans la police nationale, existent des CDD de 3 ans, dénommés adjoints de sécurité et rémunérés juste au-dessus du SMIC. Créés par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin en août 2000, ils sont depuis en constante augmentation: plus de 11 000 ADS en 2015. J'espère que vous aurez compris tout le profit qu'un gouvernement de gôche ou de droite retire de ces ADS depuis 2000.

Alexandre Langlois, secrétaire national de la Police-CGT -et cela ne doit pas être facile-, a communiqué sur le manque criant d'effectifs dans cet épisode de guérilla urbaine: "Ils étaient deux dans les voitures, on doit être trois dont deux titulaires au minimum. Et puis, si la caméra faisait son travail, il n'y aurait pas eu besoin de policiers". CQFD. Et le syndicaliste poursuit: "Les délinquants connaissent les failles de la police. Ils savent que nous manquons d'effectifs. C'est donc bien là qu'il faudrait mettre le paquet". CQFD bis.

Fin juillet 2016 -ce n'est pas vieux- un rapport interministériel -et donc estampillé par le pouvoir socialo- préconisait notamment le recrutement de 15 policiers titulaires dans le commissariat de Juvisy dont dépendent Grigny et Viry: 0+0= la tête à Toto.

La municipalité Pcf de Grigny, depuis l'arrivée de la drauche à l'Elysée, a revendiqué un commissariat dans sa ville: 0+0= toujours la tête à Toto.

Hier, Manuel Valls et son adjoint chargé de la police sont venus donner des coups de menton devant les médias de la pensée unique. La droite-dont fait partie le maire de Viry- pour la présidentielle de 2017, préconise de supprimer des centaimes de milliers d'emplois publics. Pas les caméras de video surveillance.

capture d'écran

capture d'écran

Commenter cet article