Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Primaire au pays des bons hommes et bonnes femmes verts

Ouf, ça y est, les Verts auront 4 candidats pour leur primaire. Ils ont été choisis parmi le parti du tournesol, hors de ceux qui ont viré pour rejoindre le gouvernement, faut-il le préciser.

Pour se présenter à la candidature de la candidature à la présidentielle en mai 2017 -j'espère que vous suivez- il fallait être adoubé par 36 dirigeants nationaux du parti qui en compte 240.  C'est une façon de voir la démocratie participative. Mais charbonnier est maître chez soi et ceci n'était qu'une réflexion des plus amicales. Mais 4 candidats pour un même parti, comment seront-ils jugés? Sur leur façon d'être ou de s'habiller, si on est femme ou homme? Ou alors sur un programme propre à chacun au sein de la formation politique à laquelle ils adhèrent tous? Pour le moment, puis-je écrire?

Cécile Duflot, députée de Paris, ex-ministre du pouvoir socialiste et de la loi Duflot qui a permis à ceux qui ont du fric d'obtenir des réductions d'impôts, a été adoubée par 78 dirigeants nationaux. Les 3 autres nominés sont députés européens: Yannick Jadot avec 68 adoubements, Karima Delli 43 et Michèle Rivasi 41.

Il n'est un mystère pour personne que mesdames Delli et Rivasi n'aiment pas trop le bilan de Cécile Duflot au gouvernement.  Ce que à quoi on ne pourrait pas donner tort. Cécile Duflot est la chouchoute de David Cormand, le nouveau grand sachem des Verts depuis qu'Emmanuelle Cosse est entrée au gouvernement comme ministre du logement, comme l'était son ex-copine Cécile. Est que vous suivez toujours? De ce fait, ceux qui ont du fric attendent avec impatience la loi Cosse pour payer moins d'impôts.

Le Monde nous apprend que Yannick Jadot appartient à la droite de EELV. Que dire donc de ses ex-copains et copines qui se sont barrés au gouvernement? Karima Delli et Michèle Rivasi sont classées à gauche. Le Monde ne dit rien de quel côté se tourne Cécile Duflot. Peut-être ni ni alors?

Bon, qui va être le candidat à la présidentielle entre ces 4 mousquetaires qui ne font pas de la politique politicienne mais oeuvrent pour le bon air de la planète. Comme d'être d'accords avec la découpe en 3 morceaux de la SNCF publique pour que les sociétés ferroviaires privées la mangent tout crue avec plus de camions sur les routes.

Le parti se réunira les 24 et 25 septembre pour pondre le réglement chargé de départager les zheureux zélus. Attention, on sait toutefois que n'importe quel citoyen pourra voter, moyennant un bifton de 5 euros et un papelard à signer. Oyez, oyez, il faut s'inscrire avant le 1er octobre! Après ça sera: circulez, il n'y a plus rien à voir.

Pour le reste, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, toujours dans le sens de la démocratie participative, dixit Le Monde: "Officiellement, les modalités du vote n’ont pas été établies, afin que chacun puisse donner son avis. Une commission a été créée avec des membres de l’exécutif, de chaque sensibilité de la formation écologiste et des représentants des quatre candidats. A elle d’avancer des idées et d’organiser « sereinement »."

J'espère que je vous ai pas trop emmerdé avec la vraie politique qu'il faut au peuple français. Le contraire serait vraiment très très bêta pour l'avenir de notre pays.

Commenter cet article