Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Lorsque j'étais en CM2, à l'école Elisée-Reclus de Narbonne, dans l'Aude, j'apprenais l'histoire de France dans un manuel adéquat, du genre: "Nos ancêtres les Gaulois, ces guerriers aux cheveux blonds et aux  yeux bleus".

Mais quand nous regardions les bancs de la classe, la blondeur de la chevelure et les yeux clairs n'étaient pas majoritaires parmi les élèves, hormis deux ou trois camarades dont mon copain Michel Rubio -blond en espagnol- dont justement les ancêtres provenaient de l'autre côté des Pyrénées. L'exception qui faisait la règle, si j'ose dire.

Heureusement à cette époque, notre instituteur dépassa avec intelligence le programme consacré. Il nous parla de la véritable histoire de notre petit pays. Et Vercingétorix le Gaulois, idôlatré dans notre manuel scolaire, n'avait jamais été le champion du peuple de Narbonne. En effet, lors de sa défaite à Alésia en 52 avant notre ère, Narbonne était romaine sous le nom de Narbo-Martius depuis l'an 118 avant notre ère. Elle était même la capitale de la Narbonnaise, la première cité romaine hors de la péninsule italienne et le deuxième port romain après Ostie, celui de Rome. D'où son statut de « fille aînée de Rome hors d'Italie ».

Et avant les Romains, sans remonter pour autant à Dieu qui créa le ciel et la terre, c'était un royaume Elisyque, peuple méditerranén en cette région, né de la fusion des Ibères, venus de l'autre côté des Pyrénées et de la population locale. Les Ibères, avec leur langue et leur écriture, -à ne pas confondre avec les Celtibères-, installés le long de la côte méditerranéenne dans ce qui deviendra la Catalogne en Espagne, avaient reçus les influences, sinon plus, des Phéniciens et des Grecs.

Mais bon, comme vient de le déclarer Nicolas Sarkozy, de la droite extrême, pour piper des voix à l'extrême droite, si vous êtes Français, vous êtes Gaulois. Ce n'est pas lui qui avait dit cass' toi pov' con? Et ne pourrait-on pas lui retourner définitivement le compliment?

Naturellement, je n'ai rien contre les Gaulois. A l'inverse de Nicolas Sarkozy et de bien d'autres, je suis frère avec tous les peuples.

En 2008, l'historienne Suzanne Citron avait déjà déconstruit le mythe Nos ancêtres les Gaulois. En lien et pour illustrer mon article, j'ai mis l'ex-président des riches et du patronat en tout petit. Parce qu'il le vaut bien.

Nos ancêtres les Gaulois et moi, et moi, et moi

Commenter cet article

sorcière and co 21/09/2016 20:01

à chacun sa croix, roger tu avais les romains, pas de quoi en etre fier, alors que nous en bretagne avec asterix et obelix nous nous sommes battus de toutes nos forces contre les romains, d'ailleurs à ce sujet il serait bon de s'en inspirer pour resister à tous ces tordus de droite d'extreme droite ou de doite sociallo