Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Nicolas Sarkozy aurait financé sa campagne présidentielle 2007 avec le fric du pétrole libyen? Moi, ça m'étonne grave

C'est Médiapart qui l'annonce ainsi: "L’ancien ministre du pétrole libyen Choukri Ghanem, retrouvé noyé dans le Danube en avril 2012, a laissé derrière lui un carnet de notes actuellement exploité par la justice. L’ancien dirigeant y a détaillé, le 29 avril 2007, une série de trois versements destinés à la campagne présidentielle de l’ancien chef de l’État". Pour au moins 6,5 millions d'euros.

 

D'abord qui c'est Choukri Ghanem?  Il est chef du gouvernement de Kadhafi de 2003 à 2006, puis ministre du pétrole libyen de 2006 à 2011, et en même temps patron de la Compagnie de pétrole libyen. Puis il passe du côté de ladite communauté internationale et réussit à s'exiler en Autriche. Là, il prend le Danube, à Vienne, pour une pataugeoire où il aurait pied, le 29 avril 2012 au petit matin, pour mourir noyé La police autrichienne a conclu à un accident. Circulez, il n'y a plus rien à voir.

La veille, Médiapart publiait un document officiel libyen très embarrassant pour Nicolas Sarkozy. Mais on les connait ces journalistes qui veulent faire du buzz à tout prix. Affaire classée qu'ils avaient donc dit à Vienne, puisque Choukri Ghanem ne parlerait plus.

Et puis, paf dans le pif, au cours d'une perquisition au Pays-Bas -et pas en Autriche, vous suivez?- dans une société capitaliste prise dans le pot de confitures, on retrouve un carnet dudit Choukri Ghanem décédé accidentellement par noyade en Autriche -vous suivez toujours-. Avec dedans, annoté, du fric pour la Sarkozyland qui menait campagne pour faire élire Nicolas président:

  • Saïf al-Islam Kadhafi - second fils du colonel - pour 3 millions d'euros ;
  • Abdallah Senoussi - chef des services secrets et beau-frère de Kadhafi - pour 2 millions d'euros ;
  • Bachir Saleh - directeur de cabinet de Kadhafi - pour 1,5 million d'euros.

La Justice française est en possession dudit document, dixit Mediapart.

Ce qui est effrayant, ce n'est pas que des Gaulois pur jus fricotent avec des dictatures arabes. C'est qu'un présumé innocent soit toujours candidat à la présidentielle de 2017. Oui, la France des Lumières est tombée bien bas.

Et ce n'est pas la Hollandie, les ex-pote de Jérôme Cahuzac, qui la relèvera.

Commenter cet article

Canaille le Rouge 29/09/2016 08:56

je profite de cet espace modéré par toi pour te souhaiter un bon anniversaire (je n'aime pas trop la façon dont fb traite ce qui me parait être un peu invasif sur ses "murs")