Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Voilà, la religieuse catholique Anjezë Gonxhe Bojaxhiu, plus connue sous le nom de Mère Thérésa, a été déclarée hier sainte par l'Eglise catholique apostolique et romaine, par la voix de son pape François du Vatican. Si vous ne le saviez pas, bandes de mécréants, c'est que vous n'avez pas écouté les infos continues des télés privées, ni les journaux de la téloche publique de la République française dite laïque selon l'article premier de la Constitution.

Que l'Eglise de Rome canonise qui elle entend, charbonnier est bien maître chez lui. Et pour ma part, ça ne mange pas de pain que la fondatrice de l'ordre des Missionnaires de la Charité rejoigne les plus de 10 000 hommes et femmes déjà canonisés au plus haut des cieux. Plus de 10 000 saints et saintes, beaucoup plus que ne peut en supporter notre calendrier et qui entrainerait un embouteillage monstre s'ils y figuraient tous, que s'en serait bêta.

Ceci dit, depuis la loi de séparation des Eglises et de l'Etat en 1905, la République française ne reconnaît aucun culte. Pas plus celui de l'Eglise de Rome et du cardinal Barbarin primat des Gaules qui se disent majoritaires dans l'esprit des citoyens. Ce qui ma foi, si j'ose dire, est peut-être un peu fort de café.

De ce fait, sous l'égide de la loi de notre République laïque, pourquoi nous bassiner avec les voyages ici ou là du chef de l'Eglise romaine ou la canonisation de quelqu'un de sa coterie religieuse. En fait, je le dis crûment ceci est du pur prosélytisme dans notre République dite laïque.

Et qu'on ne m'objecte pas que c'est seulement pour informer le grand public. Pourquoi avoir tu alors que Mère Thérésa, fondatrice d'un ordre religieux, n'avait pas pour but de "supprimer la misère", mais d'"apporter de l'amour aux individus qui souffrent". Ce qui est bien loin de la lutte émancipatrice du genre humain de l'exploitation capitaliste. D'autre part, il n'est un secret pour aucun journaliste, digne de sa carte professionnelle, de dire que la religieuse catholique a combattu la loi sur le divorce en Irlande, qu'elle se déclarait contre l'avortement. Il lui a été aussi reproché de ne pas avoir donné des soins palliatifs à des malades en phase terminale, par respect de la volonté divine. Enfin, lors du Concile de Vatican 2, lorsque l'Eglise de Rome tente de rafistoler son histoire, elle se comptait parmi les plus virulents opposants à cette réforme dans son Eglise.

En conclusion, m'en voudrez-vous beaucoup si je vous cite le vieux Karl Marx qui écrivait en 1847 ceci dans Le communisme de « l’Observatoire Rhénan », p 76 : "les principes sociaux du christianisme ont justifié l’esclavage antique, magnifié le servage médiéval et s’entendent également, au besoin, à défendre l’oppression du prolétariat, même s’ils le font avec de petits airs navrés.

Les principes sociaux du christianisme prêchent la nécessité d’une classe dominante et d’une classe opprimée et n’ont à offrir à celle-ci que le vœu pieux que la première veuille bien se montrer charitable. (…)

Les principes sociaux du christianisme déclarent que toutes les vilenies des oppresseurs envers les opprimés sont, ou bien le juste châtiment du péché originel et des autres péchés, ou bien les épreuves que le Seigneur, dans sa sagesse infinie, inflige à ceux qu’il a rachetés. (...)"

Et m'en voudrez-vous toujours beaucoup si je n'en rature pas un mot, sauf à changer principes sociaux du christianisme par ceux d'une autre chapelle?

J'oubliais sans doute le plus important. Selon Wikipédia Saint Roger, mon saint patron(sic), concerne pas moins de 7 saints chrétiens. Sous lequel je suis sous la bonne grâce? C'est peut-être à cause du nombre que j'ai parfois mal de tête, non?

La République française laïque et la religieuse Mère Thérésa faite sainte de l'Eglise de Rome

Commenter cet article

DUFIL Bernard 05/09/2016 11:51

A lire aussi : un éclairage bien venu sur TV5 Monde : "Canonisation de Mère Teresa : une sainte, vraiment ?" : http;//www.http://information.tv5monde.com/terriennes/mere-teresa-une-sainte-vraiment-126067