Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Toujours en travertissant la vérité comme il se doit, les médias de la pensée unique parlent d'une cinglante défaite électorale de la droite allemande, hier à Berlin, de la victoire des sociaistes et d'une percée des populistes(sic).

En fait de populiste, c'est un parti d'extrême droite, raciste et xénophobe, comme l'était le national-socialisme d'Hitler et des siens, en Allemagne, avant la Deuxième Guerre mondiale et qui perdurera jusquau 8 mai 1945. En effet, jusqu'au bout, les nazis ont défendu la bête immonde. Et voilà que, pour la première fois depuis la capitulation sans condition de l'Allemagne hitlérienne, l'extrême droite entre dans Berlin. Du moins dans le parlement régional, Berlin étant à la fois capitale de l'Allemagne fédérale divisée en Länders et région: 14,15% de voix et 25 députés soit + 25.

2 485 363 électeurs étaient inscrits, 66,90% se sont déplacés devant l'urne, soit une progression de 11,1% sur 2011. Nombre de ces nouveaux votants reconnaissent dans cette extrême droite un moyen de faire entendre leur protestation. Tout comme dernièrement dans le Länd de Meclembourg-Poméranie ou dans 3 autres Länders au printemps, comme le note très justement l'Humanité, "les ouvriers, les jeunes précaires, les titulaires de jobs sous-payés", se recrutent massivement parmi ces ex-absentionnistes et les électeurs de l'extrême droite. Ces laissés pour compte, par la politique de droite du gouvernement fédéral et celle de l'UE du capital, subissent de plus à Berlin la dégradation de tous les sercices publics, dans ce länd dirigé conjointement par les socialistes et la droite.

Résultats de l'élection de ce dimanche:

Socialistes:  21,55% 38 députés - 9 députés

CDU parti d'Angela Merkel: 17,62% 31 députés et - 8 députés

Die Linke (Fg allemand): 15,64% 27 députés et + 8 députés

Verts: 15,64% 27 députés et - 2 députés

Extrême droite: 14,15% 25 députés et + 25 députés

Autre droite: 6,65% 12 députés et + 12 députés

L'Humanité semble approuver une union socialo-Die Linke-Verts pour diriger le parlement régional. Mais tous les électeurs du Fg allemand seront-ils d'accord pour s'aboucher avec le SPD qui gouverne l'Allemagne fédérale avec la droite d'Angela Merkel. Et s'allier à Berlin, pour faire passer un message de progrès sous direction socialiste? Les intérêts politiciens et mercantiles de certains font aussi le jeu de l'extrême droite.

En Allemagne, comme partout ailleurs.

Elections régionales, Berlin 2016: le ventre de la bête immonde est toujours fécond

Commenter cet article