Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Après Karine chez Auchan, Franck chez Dia et toujours à Tourcoing

Au départ, Dia est un hard-discount espagnol créé en 1979. En juin 2014, après plusieurs péripéties financières pour abreuver les profits du capitalisme tout en supprimant de l'emploi, le groupe se retrouve dans l'escarcelle du français Carrefour. Toujours avec les mêmes conséquences, surtout pour les salariés.

"Pour les actionnaires de la grande distribution, ces magasins où nous allons faire nos courses sont un véritable casino. On vend, on achète, on magouille, on empoche et, sur fond d'appauvrissement de la population, on racle toujours plus les fonds du hard-discount", écrit la CGT de Tourcoing.

Sur le licenciement de Franck:

Après Karine chez Auchan, Franck chez Dia et toujours à Tourcoing
Après Karine chez Auchan, Franck chez Dia et toujours à Tourcoing

Note de ma pomme: Un autre syndiqué CGT sous les fourches caudines du patronat à Tourcoing. Si la capitalisme est libre d'exploiter et de licencier les travailleurs, cette nouvelle affaire démontre que le syndicalisme est lui toujours attaqué dans la France des droits de l'homme et du citoyen, malgré la loi de 1884 décrêtant la légalisation des syndicats.

Lorsque les journaleux ou les prétendus sociologues semblent pleurer sur le peu de salariés syndiqués, envoyez leur ces deux exemples dans la gueule. 

Commenter cet article