Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Comme je passe quelques jours en Bretagne, j'ai le loisir de lire la presse locale. Le Télégramme se fait l'écho du mouvement des producteurs des lait de l'Ouest, dont ceux de Bretagne, contre Lactalis, numéro 1 mondial des produits laitiers.

Il est vrai que son pdg, Emmanuel Besnier, paie 257 € les 1 000 litres de lait, soit 0,257 € le litre. Je vous laisse le soin de regarder combien les grandes surfaces vous facturent un litre de lait. Ceci dit, les producteurs de lait estiment qu'il faudrait que Lactalis leur achète 1 000L à 340 € pour "faire zéro bénéfice". C'est dire la détresse de cette partie du monde agricole composée en milliers de petites exploitations.

Lesdits producteurs de lait font confiance dans leur grande majorité à la FNSEA, le syndicat patronal de l'agriculture, dirigé par un très grand patron de l'agriculture, Xavier Beulin. A chacun son choix pour défendre sa croute ou son litre de lait pour vivre.

Et donc, les fédérations de l'Ouest de la FNSEA appellent à bloquer Lactalis dont le siège national se situe à Laval, dans le 53. "Pression Bretonne sur Lactalis", titre donc Le Télégramme. Et les téloches de répandre pareil écho de "c'est la lutte finale, groupons nous et demain!".

Bêta que je suis parfois, depuis le Finistère, je croyais le blocage effectif de Lactalis en Mayenne, à Laval. Pas du tout, m'apprend Le Télégramme par la voix du président de la FDSEA du 56. Le siège national de Lactalis et son site de production mayennais ne sont pas bloqués. C'est seulement "le rond-point jouxtant l'usine Lactalis qui l'est".

Brr, doit se dire Lactalis à qui on ne bloque pas son business libre et non faussé. Mais pourquoi que ce rond-point? Manque de gazoil pour atteindre le siège national? Pas du tout, toujours dixit le patron de la FDSEA du 56: "le contrat qui lie les producteurs de lait à Lactalis leur interdit expressément de manifester devant et contre lactalis". Texto Le Télégramme du 24 août 2016.

Une réunion se tient ce jeudi à Paris entre la FNSEA et Lactalis. Je ne sais pas encore ce qui en débouchera. Mais dis-moi à quel syndicat tu cotises, je te dirai si tu vas gagner. Un jour ou à la Saint Glinglin.

Ci-dessous,ce que dirige le patron de la FNSEA:

Lait. Les Bretons à l'assaut de Lactalis, dixit Le Télégramme

Commenter cet article