Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Georges Séguy, la lutte des classes et la justice de classe

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire sociale, particulièrement à celle de la CGT, que l'on soit d'accord ou pas avec cette organisation syndicale, Georges Séguy est incontournable.

Il fut l'un des acteurs de la lutte des classes, celle des exploités contre les forces de l'argent, quand il combattit contre le nazisme et les collabos du gouvernement français dirigé par Pétain et soutenu par le patronat. Il fut un acteur incontournable dans cette lutte des classes, quand il se syndiqua à la CGT, pour en devenir un jour son premier dirigeant national.

Lorsqu'il quitta la direction nationale de la CGT, à 55 ans, parce qu'à cette âge-là, les cheminots sédentaires partaient en retraite, cheminot lui-même, il fonda l'Insitut CGT d'histoire sociale, parce que le passé éclaire toujours le présent, en analysant ses zones d'ombre et ses conquêtes, et sans jamais laisser de côté la lutte des classes.

Résister, fut la ligne de conduite de mon camarade Georges Séguy, depuis ses 15 ans jusqu'à la dernière seconde de sa vie.

Oui, mes chers amis et camarades, la lutte des classes est toujours ce combat à mener pour l'émancipation du genre humain, pour que demain soit des lendemains qui chantent.

Le misérable interligne que France 2, la voix de son maître qu'il soit de droite ou de gôche, a consacré à la disparition de Georges Séguy, devrait pouvoir convaincre ceux qui, au sein de mon organisation syndicale, oublie cette lutte des classes et les statuts de la vraie CGT.

Je mets en ligne Justice de classe, de José Fort, pris sur son blog. Parce que la justice de classe va aussi de pair avec la lutte des classes. A lire et à faire connaître.

Commenter cet article

canaille le rouge 15/08/2016 15:47

:-)