Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

AVANT LE 49-3

AVANT LE 49-3

CE MERCREDI 6 JUILLET 2016 15H 00, HEURE DE LA RUE SOLFERINO à PARIS

CE MERCREDI 6 JUILLET 2016 15H 00, HEURE DE LA RUE SOLFERINO à PARIS

Il faut absolument 58 députés pour déposer une motion de censure contre le gouvernement, suite au passage en force d'une loi par l'article 49-3 de la Constitution. Ce mercredi, à 15 heures, était la date limite pour la déposer. Sans grande illusion, puisque dès hier, un certain nombre de députés encartés rue Solférino à Paris, se disant "très en colère" contre ce déni de démocratie, déclarait de ne pas la signer.

Pire, l'un des frondeurs, Yann Galut, qui avait signé la motion de gauche avortée en mai dernier, s'est abstenu cette fois de déposer sa signature.  Et comme la dernière fois, les députés de l'entourage de Martine Aubry, dont l'époux de la maire socialiste de Paris, n'ont pas plus trouver de stylo pour parapher une motion de censure contre le gouvernement Valls.

Il faut dire que Bruno Le Roux, le chef du groupe socialo à l'Assemblée nationale, avait prévenu: si motion de censure déposée, pas d'investiture du parti pour les législatives de 2017. Et lorsqu'on a essayé le charme doré et les avantages qui vont avec d'un fauteuil de député, il y avait de quoi réfléchir à deux fois.

Mais ont claironné tous ces courageux-fuyons, comme ça on sera d'attaque pour la primaire au sein du PS pour qui va jouter contre François Hollande sûr de l'emporter comme candidat socialiste.

La Sarkozyland à l'Assemblée nationale aurait pu également déposer une motion de censure. elle dispose de 2 fois plus 58 députés.  Elle ne l'a pas fait, parce que la loi El Khomri est dans le programme politique du patronat.

Il reste ceux qui tentaient de faire briller une candidature à la gauche de la gôche. Devant la baudruche dégonflée des socialistes frondeurs, bien ancrés au sein de leur parti, que vont-ils imaginer dans leur dérive politicienne? Leurs camarades, qui siègent dans les exécutifs locaux, départementaux ou régionaux dirigés par le pouvoir socialiste, vont-ils démissionner afin de militer pour une politique anticapitaliste et internationnaliste?

Mais ont-ils essayé le boncoin.fr? Ils auraient plus de chance pour trouver chaussure à son pied. Ou une autre baudruche.

Commenter cet article