Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Prunay-le-Temple, petit village des Yvelines de 414 habitants, doit son nom au latin prunus, endroit planté de pruniers, mais aussi à l'implantation d'une commanderie de templiers au XIIe siècle.

En 1189, le Normand Simon d'Anet, seigneur de Bueil, d'Ivry et de Villiers, pour le salut de son âme, offre à cet ordre religieux et militaire ses possessions sur Prunay et ses fiefs d'Epône, de Richebourg, d'Orvilliers, de Boinvilliers et d'Arnouville-lès-Mantes. Les Templiers vont remodeler ce domaine, l'entretenir et l'étendre pour un faire une  importante commanderie régionale.

Les Hospitaliers vont remplacer l'Ordre du Temple, dès sa dissolution par une bulle papale en 1315. Ils vont persévérer dans cette même politique jusqu'à la Révolution française qui démembre la commanderie aux enchères publiques comme bien national.

Voici l'histoire que je raconte aux éditions Les Impliqués, pour les Amis du Mantois, association régionale d'histoire à laquelle j'appartiens.

Roger Colombier.

L'article du Courrier de Mantes du 20 juillet 2016, qui s'en fait l'écho:

La commanderie de Prunay-le-Temple dans les Yvelines

Cliquer sur l'article pour l'agrandir

La commanderie de Prunay-le-Temple dans les Yvelines

Commenter cet article