Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pas trop bien si j'en crois l'Humanité de 26 juillet 2016. La purge, infligée par les praticiens du capitalisme -l'UE, la Banque européenne, l'Eurogroupe et le FMI, ont vrament mis à mal le programme de Syriza au gouvernement.

Je cite: "(...) malgré la victoire écrasante du camp anti-austérité lors du référendum du 5 juillet 2015, il ne reste, depuis des mois, plus grand chose du programme initial de Syriza dans la politique appliquée à Athènes (...)". Voilà, c'est dit, même si le journal ajoute que c'est la faute entièrement aux toubibs précités.

Bon, Syriza reste mordicus dans l'UE et le Parti de la gauche européenne, dirigé par Pierre Laurent, patron du Pcf, lui donne toujours raison. Par contre, en Grande-Bretagne, ceux qui ont voté lors d'un référendum pour le Brexit, en particulier les travailleurs, sont à jeter à la poubelle.

Syriza veut également rester dans l'OTAN. Normal, puisque le ministre grec de la défense est de droite et son allié au gouvernement.

Au sein de l'OTAN, la Turquie est le bras militaire le plus puissant des USA. En ce moment, dans ce pays dirigé par l'islamiste Erdogan, ça dégage sec. Des milliers de Turcs en prison, des milliers de passeports supprimés, sans décision de justice, puisque les magistrats sont aussi incarcérés suite au coup d'état manqué. L'islamiste Erdogan en profite pour fonder ainsi son propre califat. Il avait pris de la graine en soutenant les islamo-fascistes de Daesh.

La Grèce est frontalière avec la Turquie. C'est soi-disant le berceau de la démocratie en Europe. Quel communiqué contre les atteintes aux libertés en Turquie? Syriza se retire-t-il de l'OTAN, alors que la torture est révélée par Amnesty international chez Erdogan? Et le Parti de la gauche européenne? Pas plus de communiqué sur son blog.

A part ça, comment ça va?

Si le dessin est petit, c'est fait exprès.

Et du côté de la Grèce, comment ça va docteur?

Commenter cet article