Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Comme le pouvoir socialiste français sort le 49-3 pour renier la démocrtatie, les USA font manoeuvrer les troupes de l'OTAN à la frontière avec la Russie. Pour bafouer la paix dans le monde, une fois de plus. Ces manoeuvres miltaires portent le doux non d'Anaconda, ce serpent qui étouffe ses proies pour ensuite les avaler. Et cela ne s'invente pas plus, l'OTAN dirige les forces bleues contre un éventuel ennemi baptisé lui forces rouges.

Il n'est pas dans mon intention de glorifier le régime russe dirigé par Poutine, ce déni de la démocratie formé par les mafias en tout genre et les puissances du capital lors de l'effondrement de l'URSS. Et les USA, qui proclamaient la fin de l'histoire avec leurs servants de la pensée unique, croyaient avoir définitivement mis dans leur besace la Russie nouvelle. Le moins qu'on puisse dire, cela ne s'est pas passé exactement comme l'espérait le chef et gendarme à la fois du capitalisme international.

Dès lors, les USA de Barack Obama, prix nobel de la paix pour ceux qui ne suivent rien, ont réactivé son organisation militaire qui a pour nom l'Otan. Ainsi, celle-ci intervient de par le monde, sans que la communauté internationale(sic) n'intervienne, notamment aujourd'hui à la frontière russe. La France est désormais assise dans le commandement miltaire de l'Otan et François Hollane a fait voter une loi permettant aux soldats de l'Otan de se réinstaller en France, en notre pays ou la République française les avait chassés en 1969. Pour la patrie des droits de l'Homme qui hier lançait un appel pour la paix entre tous les peuples...

Bref, l'opération Anaconda se déroule en Pologne, avec 31 000 soldats de 24 pays, 3 000 véhicules, 105 avions et 12 navires pas pour ramasser des pâquerettes. Elle se terminera le 27 juin. Au même moment, toujours l'Otan fait faire une exerce aéroporté en Allemagne, fort de 2 000 paras, dont bien sûr ceux de la France.

Pour qui sauteront  ces derniers? Pour la démocratie, la paix ou la liberté?

Vous avez le choix.

L'OTAN des USA lâche son anaconda

Quitte à me répéter, La Grèce dirigée par Syriza, de la Gauche radicale européenne, est partie intégrante de l'Otan. Et Alexis Tsipras, le chef du gouvernemment grec, ne veut pas s'en exclure. Son ministre de la Défense n'est autre que le patron de la droite souverainiste grecque, le Debout la France de Nicolas Dupont-Aignant, député de droite. CQFD.

Commenter cet article