Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour 2017, Montebourg grimpe: à chacun son mont Sinaï pour sauver la France capitaliste et le PS

Et aucune allusion à la loi El Khomri dans les propos tenus par l'ex-ministre de François Hollande. Mais peut-être qu'au sommet du mont Beuvray (821 m dans le massif du Morvan), la voix de Vercingétorix n'a pas été aussi forte que celle de Jeanne d'Arc pour Macron, autre sauveur potentiel de la France capitaliste et de la gôche.

Selon la petite histoire, c'est depuis le mont Beuvray que Vercingétorix eut l'idée de réunifier les tribus gauloises contre les Romains de Jules César. Bref, en ce lundi de la Pentecôte, Arnaud Montebourg a escaladé ledit mont.

Attention, pas tout seul. Lorsqu'on a un destin présidentiel, il faut que ça se sache. De ce fait, le ban et l'arrière ban des médias de la pensée unique étaient présents à ce mémorable évènement qui fera date dans le jeu infect de la politique politicienne. La presse parigote avait même embarqué dans un TGV pour suivre ça. C'est dire si l'info est libre et non faussée en France.

Cocorico Montebourg était accompagné par Laurent Baumel et Chritian Paul, députés dits frondeurs qui n'ont pas censuré dernièrement le gouvernement de leurs potes au sujet de la loi El Khomri. Avec ces deux héraults de la fronde, François Kalfon, du même élastique. Ce ci-devant est actuellement secrétaire national du PS au travail, à l'emploi, à la formation professionnelle, et au dialogue social. En pleine lutte contre la loi El Khomri et le 49-3. On voit d'ici la force de l'élastique dans la fronde à François Hollande. Non?

Bon, tout ce joli monde est fin prêt pour 2017. Et de réclamer un "primaire à gauche" pour que Cocorico Montebourg en sorte vainqueur. Coucou au Fg, au Pc qui cherche justement quelqu'un pour les gauches et les écologistes. Contre à tout prix Jean-Luc Mélenchon devenu ce pelé et ce galeux.

J'oubliais. Montebourg avait grimpé pedibus le mont Beuvray. Pedibus, c'est du romain, mais traduisez-le en made in Gaule si ça vous chante.

Pour redescendre, un 4x4 Mitsubishi s'est avancé. C'était prévu comme ça. Mais François Kalfon a poussé son héros au sourire si doux vers une vieille Clio qui traînait par là.

Allez, vive la France politicienne et tous ces hors-sol qui nous emmerdent la vie!

Commenter cet article