Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

SNCF: un train de grèves peut en cacher un autre

L'ensemble des syndicats représentatifs à la SNCF a déposé un préavis de grève pour le 26 avril 2016, couvrant la période du lundi 25 avril à 19h jusqu'au mercredi 27 avril à 8h. Cela concerne leur opposition à la convention nationale ferroviaire réactionnaire qui serait mise en place au 1er juillet 2016. Projet qui a l'aval du pouvoir socialiste et du syndicat des transporteurs ferroviaires auquel appartient la SNCF et dépendant du MEDEF.

Rappel important: La SNCF, pourtant détenue à 100% par l'Etat, est syndiquée à l'organisation patronale dirigée par Pierre Gattaz.

Ce 18 avril, la CGT-cheminots a déposé un nouveau préavis national. Il concerne la période du mercredi 27 avril à 19h au vendredi 29 avril à 8h.

D'autre part, la CGT, réunie en son 51e congrès à Marseille, appelle, dès le 28 avril, journée nationale de grève et de manifestations CGT-FO-Solidaires-FSU-Unef-Fidl-Unl, à amplifier la riposte contre le projet de loi El Khomri et au-delà contre le pouvoir et le patronat, dans tous les secteurs d'activité.

SNCF: un train de grèves peut en cacher un autre

Commenter cet article

dariokhos 23/04/2016 22:58

Tout cela est très bien, mais les luttes particulières doivent s'articuler avec la lutte centrale, celle pour sauver le code du travail. Les dirigeants de la CGT cheminots se sont particulièrement illustrés à Marseille en défendant les bureaucrates contre la volonté majoritaire des délégués au congrès de la CGT de mener la bataille à outrance avec la grève générale. Oui à la grève le 26, mais oui aussi à la grève le 28. Pourquoi donc le préavis, surtout après l'appel, même mollasson du congrès de la CGT, ne va-t-il pas au moins jusqu'au 30 ? Les dirigeants de la CGT cheminots ont déjà cassé la grève après le 13 mai 2003 et se sont retrouvés bien seuls ,à défendre leurs régimes spéciaux à l'automne 2008. Et ils ont perdu. N'on,t-ils donc pas retenu la leçon ? Seule la grève générale reconductible avec blocage du pays permettra de gagner, y compris pour sauver le service public du rail.