Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Report de la loi El Khomri de 15 jours: c'est reculer pour mieux sauter et nous enfumer

D'ailleurs Manuel Valls l'affirme haut et clair: "Pour le gouvernement, il n'y a pas de recul. Le recul, ce serait abandonner le texte". Il dit seulement, durant ces 15 jours, vouloir rencontrer "l'ensemble des partenaires sociaux, organisations syndicales et organisations patronales". C'est ce que demande également Laurent Berger et la CFDT dans les médias: le simple report du projet de loi "pour reprendre la concertation avec l’ensemble des organisations syndicales".

Or, La loi El Khomri n’est ni amendable, ni négociable. Elle doit être totalement et définitivement retirée.

Après l'appel à l'action par les organisations de jeunesse pour le 9 mars, dans nombre de villes, dont à Paris, des manifestations communes CGT-FO-Solidaires- FSU-Unef-Unl-Fidl vont avoir lieu ce même jour. La mobilisation générale est en marche pour exiger le retrait  du projet de loi et surtout pas pour le négocier entre "partenaires sociaux".

Communiqué de la CGT du lundi 29 février 2016:

L’annonce par Manuel Valls du report de la présentation du projet de loi « El Khomri » en conseil des ministres, est un 1er recul à mettre à l’actif de la mobilisation montante.

Le gouvernement doit prendre en considération les revendications qui s’expriment dans les entreprises, les services sur les questions de salaires, d’emploi, de conditions de travail ainsi que le rejet massif du projet de loi code du travail.

Il doit maintenant annoncer son retrait et ouvrir une phase de négociations réelles avec les représentants syndicaux et les organisations de jeunesse pour élaborer un code du travail protecteur. La CGT a des propositions concrètes en ce sens, et poursuit ses échanges intersyndicaux pour la construction de nouveaux droits.

La CGT propose aux salariés, la semaine du 7 au 11 mars des initiatives multiples dans les entreprises et le 9 mars de participer aux rassemblements et manifestations unitaires en construction.

Fin mars, elle appelle avec d’autres organisations syndicales et organisations de jeunesse, les salariés à une journée de mobilisation convergente, nationale sur les revendications, pour le retrait du projet El Khomri, pour un code du travail du 21ème siècle !

Commenter cet article