Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le député Pouria Amirshahi quitte le PS auquel il adhérait depuis 30 années

"La France n'est pas gouvernée par l'aile droite du PS, mais par des néoconservateurs, dans tous les domaines, à quelques exceptions près... D'ailleurs, leurs alliés sont désormais issus du bloc réactionnaire: déchéance de nationalité, état d'urgence, surenchère pénale, droit du travail", ajoute-t-il en dénonçant une "succession de renoncements" depuis 2012. Voilà c'est dit dans le Monde.fr de ce venderdi 4 mars 2016.

Pouria Amirshahi avait montré son opposition au gouvernement à plusieurs reprises. Il a notamment voté dernièrement contre le projet de révision constitutionnelle, l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution et la déchéance de nationalité.

Il a également critiqué le projet de loi antiterroriste, déclarant dans le Figaro : "Le pouvoir est en train de céder aux revendications des policiers (...) Manuel Valls n'est plus Premier ministre, il est le porte-parole des policiers".

Il s'est aussi manifesté contre le projet de Loi El Khomri, "une honte et une grande régression".

L'ex-député du PS affirme qu'il ne se représentera pas aux législatives de 2017 et qu'il retournera à la vie professionnelle.

Il n'abandonne pas pour autant son engagement politique pour fonder "un modèle viable et doux. Défendre des causes communes entre citoyens, défendre les biens communs tant négligés, stopper la destruction des espèces vivantes, encourager de nouvelles formes de propriété sociale d'entreprise". C'est le sens du Mouvement commun pour bâtir un avenir commun qu'il a fondé.

Mais il insiste: ce mouvement ne présentera pas de candidats aux élections.

Qui vivra verra.

Commenter cet article