Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Jean-Louis Debré à peine retraité, aussitôt recasé

Jean-Louis Debré, 71 ans, de droite, ancien maire, ancien vice-président du conseil général de l'Eure, ancien député, ancien ministre, ancien président de l'Assemblée nationale, présidait jusqu'alors le Conseil constitutionnel depuis 9 ans. Oui en poltique politicienne, on a besoin de talents. Et paf, ce samedi, sans doute selon la même éthique, le voilà président du Conseil supérieur des archives. Ben oui, il n'avait pas assez de cotisations retraite.

Il vient d'être nommé par la nouvelle ministre socialo de la Culture: Audrey Azoulay, elle ex-conseillère à la culture de François de l'Elysée. Selon son site, le Conseil supérieur des archives conseille le ministre de la Culture.

Le Figaro, qui aime bien les notables de droite, n'a pas hésité à citer le communiqué de nomination pondu par le ministère de la Culture: "Acteur de premier plan de la vie politique française, soucieux de transmettre autant que d'innover, Jean-Louis Debré aura à coeur de relever le défi de placer les archives au centre du débat républicain et de valoriser leur fonction citoyenne. (...) Sous sa conduite, le Conseil supérieur des archives sera le lieu de débats, d'échanges et de réflexions autour d'enjeux cruciaux que constituent pour notre société la conservation de sa mémoire à l'ère du numérique, l'accès aux sources de l'histoire pour tous les publics ou encore la transmission d'un patrimoine commun".


Surtout ne riez pas. On est toujours sous l'état d'urgence. On pourrait vous assigner à résidence comme ça, pour atteintes aux institutions françaises.

Aussi, vive la France, vive la 5e République et tous ceux qui la servent pour notre grand bien à tous!

Commenter cet article