Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Qui m'aime me suive, a dit Myriam El Khomri. D'ac, a répondu la Sarkozyland

Une pétition a été même lancée en ligne par Dominique Reynié. Celui-ci conduisait la liste de la Sarkozyland aux régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. En tant que politologue (dont je ne savais que c'était un job), il déversait ses idées auprès d'Yves Calvi qui les acceptait sans broncher, chaque fois que C'est dans l'air, sur France 5, causait de politique politicienne.

Bref, Dominique Reynié des Républicains de Sarkozy & co aime grave le projet de loi El Khomri. "Elle a l’immense mérite d’innover, de tenter, d’agir. Soutenons-là !", peut-on lire dans le texte de sa pétition.

Et dans les premiers signataires: Pierre Gattaz, patron du MEDEF et Laurence Parisot, patronne du MEDEF avant Pierre Gattaz. Comme quoi, dans le patronat, sa politique réactionnaire est toujours présente et peu importe les époques.

Cela n'a pas l'air de gêner les hommes et les femmes de gauche qui sont encartés au PS que le syndicat réactionnaire des patrons soutiennent ce projet de loi. Je parcours la presse régionale et nationale, les élus socialos restent dans le Parti de François Hollande.

Martine Aubry, avec ses potes, parle de quitter la direction nationale du PS, a-t-elle dit ici ou là. Laurent Fabius, autrefois, pour faire chier ses copains de toujours, battait aussi les estrades en faveur du NON à l'Europe en 2005? Et des gogos d'applaudir celui qui résistait au OUI à l'UE capitaliste ordonné par le PS.

Redevenu en grâce, le même Laurent Fabius, minstre des Affaires étrangères en 2012 de François de l'Elysée, s'appliqua à défendre, bec et ongles, l'UE capitaliste qu'il vilipendait en 2005. Et pour plus encore gérer les affaires du capitalisme, son por te-feuille ministériel comporta, outre les Affaires étrangères, le commerce extérieur et le tourisme. De ce fait, il fut de toutes les tournées internationales pour se faire le VRP du patronat français.

Bon, ceci dit, je ne vous cache pas que la pétition contre le projet de loi Myriam El Khomri dépasse les 575 000 signatures et que cela me plaît. Même si je rajoute que cette pétition ne suffira pas et qu'il faut s'engager également dans la lutte. Et pas à la Saint-Glinglin.

Je vous mets en lien le site de l'UNEF. Ce syndicat étudiant et d'autres organisations de jeunesse appellent à manifester dès le 9 mars 2016, jour de la présentation du projet de loi au Conseil des ministres.

Commenter cet article