Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Si vous ne savez pas, cette nouvelle organisation politique vient d'être créée à Berlin par Yanis Varoufakis, ex-ministre grec des Finances de Syriza et qui en avait démissionné.

Pour faire chier ses partenaires communistes, Jean-Luc Mélenchon l'avait expressément invité à la dernière Fête de l'Huma. Oui, je t'aime moi non plus au sein du Fg. Mélenchon-Varoufakis, un duo d'enfer pour des lendemains qui chanteraient. Et sans primaire pour dire si c'était du lard ou du cochon.

Et puis, patatras, le pote Yanis fonde Democraty in Europe Movement 2015, sans avoir invité son pote Mélenchon, pile poil dans le pays dirigé par la très réactionnaire Angela Merkel gouvernant l'Allemagne avec les socialos d'outre-Rhin. Merde Yanis, pourquoi Berlin et non Athènes, ton pays natal, berceau de la démocratie? Et pourquoi dénommer ton parti dans la langue du dollar, à en perdre son latin pour l'anticapitaliste que tu es, non?

Il est vrai que le manifeste du Diem 25 ne veut pas rompre du tout avec l'UE capitaliste. Comme Syriza, son ex-parti aux affaires en Grèce. Mais d'ici 2 ans, Diem 25 propose une assemblée constituante européenne (rien que ça) qui rédigerait de nouveaux traités pour refonder l'Europe, à la mode fédérale, à l'horizon 2025. Et en attendant, mon camarade, on laisse tranquillement agir le capitalisme libre et non faussé ?

Julien Bayou, si j'en crois Médiapart toujours bien informé, était présent à la création du Diem 25. Il s'est dit "enthousiaste sur le principe". Julien Bayou est porte-parole de Eelv. On le voit dans tous les conclave initiés pour une primaire à gauche en France, sans au préalable élaborer un programme anticapitaliste. Cette idée d'un primaire est partie de notabiltés comme l'économiste Thomas Piketty qui ne veut surtout pas déranger la société capitaliste et Daniel Cohn-Bendit du même métal, écolo partisan d'une Europe fédérale au-dessus de la souveraineté des nations.

Pour sa fondation, Diem 25 a été béni par la présence de Die Linke, le Fg allemand, toujours selon Médiapart. Parti de la Gauche européenne siégeant à Bruxelles, dirigé par Pierre Laurent du Pcf, auquel appartient Syriza, le Fg grec.

Présente donc à ce conclave, Kajta Kipping, députée et vice-présidente de Die Linke, a dit non à "un retour aux forteresses nationales" et, d'après moi, à la souveraineté des peuples.

Bon, vous en voulez ou vous en voulez pas de Diem 25?

Ah, ils ne vous a pas prévenus Yanis Varoufakis qu'il allait créer ce machin truc chose avec Eelv de France et le Fg allemand. Mais qui êtes-vous gens d'en bas pour comprendre ce qui est bien ou pas pour votre quotidien?

Ceci dit, on se l'a fait la primaire à gauche?

Et dis, pour Noël, tu ne préfèrerais pas un moulin à vent, ça ne sert à rien, mais c'est bien plus joli avec toutes ses couleurs! Et ça ne fâche personne.

Pour Noël, je veux un Diem 25, pour "Democraty in Europe Movement 2025"

Commenter cet article

Thoraise 10/02/2016 08:50

Tu ne dis pas si le PGE (que tu cites) était représenté à ce DIEM... Ou seulement die Linke.
Y a pas de doute, tout ce qui est PGE,FDG, PG c'est de la m....