Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Collectif national des syndicats CGT du Groupe VINCI s’associe pleinement à la déclaration des UD CGT, Solidaires et FSU de Loire Atlantique du 20 janvier dernier, et dénonçant l’« entêtement coupable» des autorités à vouloir relancer le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes, évacuer la ZAD et commencer les travaux.

L’annonce présidentielle d’un «référendum local» n’annule en rien les menaces qui pèsent sur les habitants de la ZAD et toutes celles et ceux qui se sont engagés à leurs côtés. C’est pourquoi nous demandons à notre tour :

  • Qu’il ne soit procédé à aucune expulsion ni expropriation sur la ZAD ; tous les recours déposés doivent être traités et recevoir décision de justice, conformément aux engagements du gouvernement
  • Qu’une étude indépendante et sérieuse soit menée pour étudier les avantages et inconvénients du maintien en exploitation de l’aéroport de Nantes Atlantique ;
  • Qu’il soit mis un terme aux arrestations de manifestants, confiscations d’engins agricoles, véhicules et permis de conduire, qui relèvent de la criminalisation du mouvement social.

En tant que salariés de VINCI, nous refusons d’être associés en quoi que ce soit aux basses œuvres d’AGO, filiale du Groupe, qui entend faire ses profits grâce à la politique de privatisation des services publics développée par le gouvernement, politique que la CGT a toujours dénoncé.

Note de ma pomme: Par contre, le Pcf de Loire-Atlantique est toujours pour le projet... Il doit bien être le seul en Loire-Atlantique... Les cheminots CGT avaient déjà dit tout le mal qu'il pensait de ND-des-Landes...

En tout cas, manif ce 27 février 2016 et les absents auront toujours tort.

La CGT-VINCI contre le projet d'aéroport ND-des-Landes

Commenter cet article

J
L'insistance et l'entêtement coupable des dirigeants politiques sur ce projet doit avoir , à mon avis personnel , 2 raisons :
La première , celle que nous connaissons TOUS je l'espère et qui consiste de la part des politiques , à faire diversion sur des problèmes plus cruciaux , une sorte de hochet supplémentaire à la longue liste de ceux déjà existants .
La deuxième , plus nébuleuse dans ses aboutissements si on se réfère au témoignage passé d'un Commandant de bord d'avions gros porteurs , lequel ayant pris connaissance du projet , estimait à juste raison l'inadaptation de l'étroitesse des pistes prévues pour l'atterrissage et le décollage d'avions gros porteurs .
D'où quelques questionnements très justifiés et une éventuelle réponse : et si ce projet de NDDL n'avait strictement rien à voir dans le futur avec le transport CIVIL mais destiné plus sûrement vers une utilisation MILITAIRE (par ex. drones militaires ou autres) ?
Quelques en soient les véritables causes , je suis totalement SOLIDAIRE de ceux que notre système politique a déjà gommés sur les plans de ce projet politique pour le moins extravagant et très obscur .
Répondre