Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, souhaite une «concertation» entre syndicats et patronat pour un texte plus équilibré. Dixit le Figaro, journal historique de la droite et du patronat et qui se fait le porte-voix de la CFDT.

Morceaux choisis:

«Il faut que le gouvernement accepte de repartir à la discussion avec les organisations syndicales et patronales, en tête-à-tête sans doute, mais aussi de façon multilatérale avec tous les acteurs pour qu'on revienne à un équilibre»

Ou bien "Pourtant, le leader syndical se dit favorable à un texte qui donnerait «de la souplesse lorsqu'il est possible d'en avoir» mais aussi de la «sécurité». Compte tenu de l'importance de la réforme, «on n'est pas à 15 jours, trois semaines, un mois près» a-t-il estimé, soulignant que le gouvernement «n'a(vait) aucun intérêt à créer du désordre social dans ce pays»."

Le 3 mars, l'intersyndicale se réunit de façon à dire ses analyses sur ce projet de loi, au siège de l'UNSA. La CFDT ne veut pas le rejeter mais en discuter pour l'amender.

Du coup, Solidaires a décidé de ne pas se rendre à la réunion du matin à l'UNSA, mais à celle de l'après-midi prévue au siège de la CGT pour construire la lutte. Il faut espérer que ça ne sera pas à la Saint-Glinglin.

Question: Les députés frondeurs ou Martine Aubry ont-ils signé la pétition contre le projet de loi réactionnaire du gouvernement?

Réponse: NON.

La CFDT ne demande que le report du projet de loi El Khomri

Commenter cet article