Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La première info est à la Une des médias libres et non faussés, la seconde ne les intéresse pas. Auparavant, les mêmes avaient fait de la pub éhontée pour les Le Pen & co. De toute façon, on a les médias que l'on mérite.

Pour en revenir à la SNCF, du moins en ce qu'il en reste après la casse votée par les socialos et les écolos, nouvelle saignée au nom de la rentabilité capitaliste: 1 443 cheminots en moins en 2016, qui s'ajoutent au 1 100 en 2015. Une façon de combattre le chômage sans doute non?

1 443 cheminots en moins en 2016 et 1% de la masse salariale en moins.

34 millions d'euros de chiffres d'affaire en 2016 et 8% en plus sur 2015.

Les bons comptes font les bons amis (du système capitaliste), aurait pu dire Ségolène Royal sinistre socialo des Transports et de l'Ecologie.

La ligne Paris-Cerbère va être supprimée en 2016. Les passagers devront se coltiner 2 changements pour arriver à destination. Bon, c'étaient des pelés et des galeux, pas des businessman qui font Barcelone-Paris presque d'une seule traite.

Avant ces élections, la région Languedoc-Rousillon était régentée par le PS. Désormais, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon sera dans l'escarcelle d'une ex-ministre de François de l'Elysée. Le Fg avait choisi un Eelv comme tête de liste, un pote de ceux qui ont voté la réforme ferroviaire sans jamais avoir censuré le gouvernement socialo. Le Fg s'est rallié au PS au deuxième tour.

Si je peux, je suggèrerai qu'un conseiller régional PCF soit vice-président en charge des transports dans cette nouvelle baronnie. C'est d'ailleurs le voeu formulé par Cécile Duflot de Eelv: le retour de Star Wars de la Gauche plurielle chère à Robert Hue. En ce temps-là, le camarade Gayssot, ministre coco des Transports, avait paraphé la privatisation d'Air France et laissé en l'état la cassure en 2 de la SNCF (SNCF et RFF) votée auparavant par la Chiraquiland. Aujourd"hui, depuis juin 2014, on en est à 3 bouts (SNCF, Mobilités et Réseaux). Et demain?

"Mais l'heure est à la refondation", estime Olivier Dartignolles, dirigeant et porte-parole du Pc, battu à plate couture lors de ces régionales comme tête de liste du Fg.

Voilà qu'elle est bonne cette idée de refondation. Mais laquelle, une rebelote de la Gauche plurielle avec lesdits frondeurs du PS qui ont voté par applaudissements le retour de Claude Bartolone sur son perchoir à l'Assemblée nationale?

C'est vrai que, comme a dit Christian Paul, l'un des députés frondeurs(sic), Le 3e personnage de l'Etat rassemble bien tous les députés socialistes et il ne faudrait pas en changer.  Benoît Hamon, autre frondeur(sic), éligible en deuxième position sur la liste PS des Yvelines, a été naturellement élu. Alors, toujours encore?

le nouveau Star Wars déferle sur la France, la SNCF dégraisse

Commenter cet article

Aline 16/12/2015 21:46

Le bal des faux culs, sont heureux sont encore en place. Astuce : pour ne pas tomber, s'engluer sur le barreau. Aline