Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le maire d'extrême droite de Béziers (34) en appelle à la milice

Robert Ménard, maire d'extrême droite de Béziers, dans l'Hérault, vient d'annoncer la création d'une "garde biterroise" composée de bénévoles, pour patrouiller dans la ville.

Elle sera chargée de signaler tout acte suspect et à vocation à exister tant que l'état d'urgence perdure. Robert Ménard avait annoncé le pourcentage d'élèves de confession musulmanes dans les écoles laïques de Béziers. Il avait organisé aussi une campagne de pub faisant d'un énorme pistolet "le nouvel ami" de la police municipale.

Désormais, il installe sa propre milice. En 2015, anniversaire de la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie, laquelle dans sa fuite hors de France amena dans ses fourgons le gouvernement collaborationniste de Pétain et ses sbires, dont la tristement Milice et son chef Joseph Darnand. Celui va participer comme ministre de l'intérieur au gouvernement en exil de la France collaborationniste. La Milice et lui-même s'engageront dans les Waffen-SS. Joseph Darnand fut pris, condamné à mort, puis exécuté.

Honte à mon Languedoc natal avec cette résurgence à Béziers, cette terre occitane où se croisent tous les vents, celui du Nord, de Grèce, d'Espagne, de la Mer ou bien d'ailleurs, cette terre de refuge quand les républicains espagnols, ceux d'Italie, ou bien d'ailleurs, ont su trouver une nouvelle patrie et faire souche.

Mais mon Languedoc natal, et pas qu'à Béziers, semble oublier son coeur d'antan et les noms à consonnance étrangère qui peuplent ses bottins téléphoniques.

Lo pais que volio viuvre, moritz.

Commenter cet article