Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Incroyable mais vrai. Dans Paris, protégé par l'état d'urgence, à 100 m du palais de l'Elysée et à autant du ministère de la police, dans une avenue la mieux gardiennée de France et munie de toute une panoplie de télésurveillance, voilà qu'un individu, selon la police, s'est permis d'entrer ni vu ni connu dans une bijouterie et de faucher 1 million d'euros en bijoux et pas de fantaisie.

Ben oui, on est ou on n'est pas dans l'un des pays les plus friqués au monde.

Mais que fait la police sous l'état d'urgence, nom d'un député qui l'a voté cet état d'urgence?

Selon Alliance, syndicat de policiers toujours en verve dans les médias libres et non faussés, on pencherait pour un individu casqué à lunettes et en pétrolette qui aurait ses habitudes dans le quartier et une fin de budget difficile à force de faire trop de cadeaux au Medef. Non, sans blââgue?

En tout cas, ce qui est vrai, c'est que des miltants écologistes sont toujours assignés à résidence sous le coup de l'état d'urgence. Bon, ce n'est ni Jean-Vincent Placé ni Cécile Duflot, mais de vrais militants de l'écologie contre le capitalisme. CQFD.

Etat d'urgence: un braquage à 1 million d'euros à un pet à peine du palais de l'Elysée

Commenter cet article