Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

C'est le JDD qui le dit en exclusivité ce dimanche. Attention, pas pour faire du porte à porte ou pour distribuer un tract sur le marché.

Non, le ci-devant, qui est toujours propriétaire d'un splendide hôtel particuliers de la rue des Saints-Pères à Paris, d'un journal sur la Côte d'Azur à Estrosi, ou bien d'autres petites babioles de ce genre et à qui la justice ne demande pas de payer ses dettes à l'Etat illico presto, et bien Bernard Tapie, mesdames et messieurs, se lance dans un "plan Tapie pour 2016".

Merde, Hollande, Sarkozy et la Marine à son père président d'honneur du Fn, qui croyaient être peinards pour l'élection présidentielle de 2017!

Parce que ce n'est pas pour après 2017 que Bernard Tapie présente en grand son programme, c'est pour après le 1er janvier 2016.

Et il y va fort de chez fort: interdire ni plus ni moins le chômage des jeunes. Faut dire qu'il en connait un rayon dans la fermeture des boîtes, le camarade. Il a exploité à fond l'ancienne loi sur les faillites pour les acheter pour rien et les revendre pour cher, en dégraissant au passage le nombre de salariés: Diguet-Denis, Manufrance, La Vie claire, les piles Wonder, Look, Terraillon, sans oublier Adidas...

Et toujours dans le JDD de ce jour, Laurent Berger, partenaire très social du Medef et patron de la Cfdt, a aussi des solutions pour le chômage.

Oui, comme je le dis dans le titre, au royayme des aveugles, les borgnes ne sont-ils pas des rois?

Bernard Tapie veut refaire de la politique ou au royaume des aveugles, les borgnes sont rois

Merde, je me suis gourré d'image, ça c'est le père à sa fille quand il était jeune. Mais vous trouvez que ce n'est plus à propos?

Commenter cet article

Aline 20/12/2015 11:29

Tapi aux présidentielles! ça change tout, vais-je y aller ? plus de chômeurs, plus de demandes aux Restos, aux Secours catho & populaire, Croix rouge, Emmaüs, Armée du Salut, ....... plus de demandes de logements, d'asile et quoi d'autres encore que j'oublie. Mais où sont-ils donc tous passés???? (Pour faire simple comme dirait Roger, plus d'électeurs, plus d'emmerdeurs, restent les seigneurs et saigneurs, jouisseurs et acteurs -) Faut que je me réveille, ça devient du délire. Aline