Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les jeux d'aujour'hui sous l'état d'urgence

Quand j'écris jeux, c'est une très mauvaise façon de parler. La politique politicarde n'est pas un jeu, mais un privilège dans lequel se prélassent les hors sol de tout bord. Non content de promulguer des lois pour leurs intérêts personnels et au service du capital, ils les détournent sans façon quand cela les arrange. Y compris les règlements et lois européens.

Ce que François Hollande et sa clique, son ban et son arière-ban, qui la jouent liberté fraternité égalité en ce moment, font avec l'état d'urgence:

"Les autorités françaises ont informé le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe d’un certain nombre de mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence […], mesures qui sont susceptibles de nécessiter une dérogation à certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme".

Une procédure nécessaire pour se prémunir d’un éventuel procès auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme, dixit la presse.

En clair, la France du nouveau père de la nation sollicite le Conseil de l'Europe (les 28 chefs d'états et de gouvernements de l'UE) pour qu'il ferme sa gueule, des fois qu'il verrait d'un mauvais oeil les mesures prises sous l'état d'urgence.

Après, les représentants de la nation au Parlement et tous les partis représentés ont beau jeu d'avoir approuvé le tout-sécuritaire et l'extension de l'état d'urgence pour défendre nos libertés. Non?

Commenter cet article