Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Si vous ne le saviez pas, les banques françaises investissent plus largement dans les énergies sales que dans la nature et ses petits oiseaux. Et parmi elles, en haut de l'affiche, BNP Paribas, sponsor officiel de la COP 21, fait dans l'investissement en charbon, en gaz de schiste, en sable bitumeux et en d'autres énergies fossiles qui polluent du tonnerre de dieu.

Et cerise sur le gâteau, si j'ose dire, BNP Paribas refuse toujours de prendre le moindre engagement significatif de retrait du secteur du charbon. Ben oui, on fait dans le capitalisme ou on n' y est pas.

Attends Roger, tu déconnes grave. BNP Paribas serait donc l'un des sponsors officiels de la COP 21 et ça ne choque pas François de l'Elysée qui va la présider, avec à ses côtés, Ségolène Royal ministre de l'écologie?

Ben non, à moins de croire les promesses que tiendra urbi et orbi le capitalisme international, réuni en décembre 2015, à Paris, dans cette COP 21. Vous savez bien ces promesses qui rendent toujours les enfants heureux et puis d'autres aussi.

Il n'y a pas que BNP Paribas qui sponsorise la COP 21, il y a aussi Renault Nissan et ses moteurs diesels qui parfument l'air à la lavande, Engie -ex-GDF- qui exploite des centrales à charbon sans CO2 de par le monde, ou encore Ikéa qui fait dans la déforestation libre et non faussée. Mais Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères du Medef, s'est réjoui de la présence de ces "amis du climat".

Myriam El Khomri, ministre du Travail, elle, n'a pas décompté le nombre exponentiel de"travailleurs détachés" qui bossent pour dresser la COP 21 au Bourget, par rapport aux salariés de Seine-Saint-Denis qu'on aurait dû embaucher sur place. C'était une promesse du palais de l'Elysée: une de plus non tenue! Il faut dire aussi que le prestataire chargé de monter le chapiteau du cirque COP 21, GL évents pour ne pas le nommer, est le même que celui qui a dressé les estrades pour l'université d'été du PS, à la Rochelle. Avec aussi des "travailleurs détachés" au détriment des salariés de France.

De toute façon, la ministre du Travail (qui n'a jamais bossé autre part qu'au PS) ne pouvait pas comptabiliser le nombre de "travailleurs détachés". Elle doit revoir le Code du travail. BFM TV lui avait posé la question sur le nombre de fois qu'un CDD pourrait être renouvelé. Elle a séché à l'antenne. Ils sont cons ou quoi à BFM TV de ne plus servir la soupe au capitalisme?

Du coup, Myriam El Khomri; ministre du travail de la République française, révise ses gammes pour la prochaine fois, la preuve en image et il y a encore du boulot pour cette hors-sol.

Mais il faut dire que la destruction du Code du travail est à l'ordre du jour de la gôche, du patronat et de la Cfdt. Alors pourquoi savoir ce qu'est un cdd, surtout que madame El Khomri n'a jamais eu affaire au moindre emploi précaire.

BNP Paribas, sponsor officiel de la COP 21: ça va être très fort!

Commenter cet article

COTTY Jean-Louis 06/11/2015 13:09

BRAVO CAMARADE!!!!

Aline 06/11/2015 09:14

Si la Ministre du travail "beugue" c'est que les émissions sont trop tôt le matin, sic Macron sur ITELE, il ne manque pas d'air, et les ouvriers, et les professionnels qui oeuvrent toutes les nuits où dès l'aube? les prend-il en considération avec sa réforme du travail et son travail du dimanche!!!eh oui c'est ça la classe-dirigeante-dominante,eux, ils ont TOUT, les droits, la loi, le fric..... oui tout ça tant qu'on aura la bêtise de leur concéder ce pouvoir. Aline