Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Après le drame de Puisserguié, deux semaines plus tard, un autre autocar avec le feu se propageant à grande vitesse. Cette fois, à Etagnac, des enfants et leurs encadrants s'en sont tirés sains et saufs.

Il n'y aura pas d'enquête judiciaire, puisque les 39 gosses, leurs 4 éducateurs de l'école de rugby de Cognac, plus le chauffeur, n'ont pas péri dans les flammes.

Seule la compagnie d'assurance procèdera à une investigation libre et non faussée. Ne cherchez pas l'erreur.

Même si la cause de l'embrasement n'est pas connue, sachez que les autocars ne disposent pas d'alerme-incendie ni de de robinets coupe-feu avec des extincteurs associés. Quant au matériau utilisé à l'intérieur du bus, un ange passe à pieds, ses ailes brûlées.

Attention, la France possède un ministre à la fois des Transports et de l'écologie: Ségolène Royal avec rang de troisième au sein du gouvernement. Avez-vous entendu une déclaration sur l'incendie d'Etagnac? Non.

En pleine préparation de la COP 21, où elle assistera François de l'Elysée, parlera-t-on de la politique toute routière à fond la caisse dans notre pays ou dans le monde, au détriment du transport ferroviaire ou fluvial? Non.

Par contre la loi Macron et la casse du rail public ont été votés par les parlementaires de l'Elysée.

Par contre, la part des modes non routiers a fortement chuté au cours des deux dernières décennies: de 24,7% en tonnes-kilométriques en 1995 à 15% en 2013, dont seulement 9,4% pour le transport de marchandises par le rail et 2,4% pour le fluvial.

Encore que pour le transport ferroviaire, la SNCF continue de perdre des parts de marchés sur les sociétés privées qui tractent des trains avec des diésels réformés par la SNCF.

Comme quoi, la COP 21, ça va être fort, très fort.

Autocars en feu: pourquoi l'incendie se propage-t-il si vite?

Une partie du cimetière des locomotives SNCF dans le triage de Sotteville-lès-Rouen.

Commenter cet article

Aline 10/11/2015 16:17

On peut dire que les occupants de ce car ont eu chaud, (très mauvais jeu de mots, mais j'ai toujours en tête la destinée tragique de ces seniors...). Nous avons deux cars qui brûlent jusqu'à la carcasse, par chance le second n'a fait aucune victime, donc pas de mobilisation des Très-Hauts, néanmoins ils ont fait passer leur message via les courtisans médiatiques, chaque J.T. nous a bien fait la leçon et on l'aura su que les autocars sont le mode de transport le plus sûr (rassurant) bien qu'il soit sûr (amer) pour l'écologie ....Personnellement, j'aurai plutôt évoqué le transport fluvial, jamais entendu parler de croisièristes, ni de touristes fluviaux faire état d'insécurité sur nos canaux français. Que vont-ils trouver pour me contrer ? Aline