Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Troupes alliées (américaines, françaises, britanniques et japonaises) lors d'une parade à Vladivostok en 1918.

Troupes alliées (américaines, françaises, britanniques et japonaises) lors d'une parade à Vladivostok en 1918.

Si le 11 novembre 1918 marque la défaite de l'Allemagne, de l'Autriche-Hongrie, de la Turquie et de leurs alliés, les vainqueurs entreprennent une guerre contre la jeune révolution russe au pouvoir depuis 1917, guerre qui avait déjà débutée en Sibérie en août 1918 et en Russie septentrionnale en juin de la même année.

Georges Clémenceau, pour la France, décide d'une importante intervention  terrestre et maritime en Mer Noire, pour soutenir les armées tsaristes et contre-révolutionnaires dans le sud de la Russie.

Forces déployées en Russie:

  • Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie : 50 000 hommes (le long du Transsibérien)
  • Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni : 40 000 hommes (dans les régions d'Arkhangelsk et de Vladivostok)
  • Drapeau du Japon Japon : 28 000 hommes puis 70 000 (dans la région de Vladivostok)
  • Drapeau de la Grèce Grèce : 23 351 hommes en Crimée, à Odessa et Kherson.
  • Drapeau de la Pologne Pologne : 12 000 hommes (en Sibérie et à Mourmansk)
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 13 000 hommes (dans les régions tenues par la Grande-Bretagne)
  • Drapeau de la France France : 12 000 hommes (dans les régions de la Mer Noire et en Sibérie)
  • Drapeau de l'Estonie Estonie : 11 500 hommes (dans le nord de la Russie)
  • Drapeau du Canada Canada : 5 300 hommes (dans les régions d'Arkhangelsk et Vladivostock)
  • Drapeau : Serbie Serbie : 4 000 hommes (dans la région d' Arkhangelsk)
  • Drapeau de la Roumanie Roumanie : 4 000 hommes (idem)
  • Drapeau de l'Italie Italie : 2 500 hommes ( idem plus en Sibérie)
  • Drapeau de la République de Chine République de Chine : 2 300 hommes (dans la région de Valdivostok)
  • Drapeau de l'Australie Australie : 150 hommes (dans la région d'Arkhangelsk)

Au printemps 1919, l'échec de cette guerre est consommé alors que la flotte française est secouée par une importante mutinerie révolutionnaire et que les soldats des "Alliés" sont démotivés et fatigués.

En mars 1920, les Alliés se retirent de Russie, sauf le Japon qui continue de soutenir les Russes blancs jusqu'en octobre 1922, date du retrait de l'armée impériale japonaise.

humanité 6-12-19

L’Humanité, 06/12/1919

 

Lorsqu'éclate la contre-révolution, soutenue par les armées des vainqueurs de la Première Guerre mondiale, la jeune république soviétique de Russie ne contrôle pas la quasi totalité des régions agricoles et minières du pays.

Malgré cette situation précaire qui affame ses populations civiles et ses soldats, en infériorité numérique évidente et mal armée, la Russie de Lénine connaît une première victoire en mars 1919.

Par le décret du 28 janvier 1918, l'Armée rouge des ouvriers et des paysans a été créée. Cette nouvelle force armée n'est pour l'instant qu'une levée de volontaires, menée au combat par des officiers élus. Mais sous l'impulsion de Léon Trosky, commissaire à la guerre de 1918 à 1924, au printemps 1919, ce sont plus de 1 800 000 hommes aguerris, avec des officiers expérimentés, qui vont faire front à la contre-révolution et la vaincre définbitivement en octobre 1922.

Allez, à l'Appel du grand Lénine, datant de 1919, qui retrouvera ses accents patriotiques lors de l'invasion de l'URSS par les armées hitlériennes.

Commenter cet article