Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Comité d'éthique du PS suspend François Hollande durant 90 jours

La nouvelle a de quoi être stupéfiante, car le président de la République française a tous les pouvoirs et ne rend de comptes à personne selon la Constitution monarchique faite sur mesure pour le général de Gaulle en 1958 et qu'aucun de ses successeurs républicains n'a remis en cause.

Et pourtant, c'est fait, François Hollande est mis à pied à titre conservatoire pour promesses électorales non tenues. Gérard Filoche, la lanterne de gauche du PS, en est ravi: "Cela ne pouvait pas durer. Depuis mai 2012 que ça dure et même avant. Si cela avait continué, je quittais le PS, foi de socialiste!"

Le Figaro a procédé à un micro-trottoir pour savoir l'opinion des Français.

Serge Dassault, 90 ans et toutes ses dents: "C'est une grosse connerie. Qui va vendre mes rafales aux monarchies pétrolières qui ont du pétrole et du fric".

Pierre Gattaz, auto-entrepreneur de père en fils: "Je vais aussitôt interjeter appel de cette décision, en tant que conseiller officiel du PS. Faut pas déconner. Qui va désormais comprendre le sort des employeurs en France?"

Laurent Berger, partenaire très social: "Sans François Hollande à l'Elysée, c'est un peu le monde du travail sans phare pour éclairer son avenir".

Seule note un peu discordante dans ce micro-trottoir, les propos d'Angela Merkel. Mais c'est une touriste allemande de passage à Paris dans sa volkswagen, une voiture propre de chez propre. Pour autant, le journal l'a sondée, parce que c'est bon de connaître l'opinion de la communauté internationale.

Le Figaro: "Que pensez-vous de la suspension de François Hollande par le comité d'éthique du PS?"

Angela Merkel: "Le comité de quoi? Et François qui?"

Aux dernières nouvelles, c'est madame Ségolène Royal qui va assurer l'intérim au palais de l'Elysée. Elle connaissait bien l'ancien locataire. Et le patron de Total prendra le ministère de l'écologie à sa place. Comme secrétaire d'état dans ce ministère, on va tirer à la courtepaille entre Jean-Vincent Placé, François de Rugy, Barbara Pompili et tutti quanti, ex du parti du tournesol. Vous savez bien, la fleur qui tourne avec le soleil, ou avec le vent. Je ne sais plus trop. Je ne suis pas fortiche en girouettes.

Commenter cet article

sorcière and co 09/10/2015 20:17

excellent, j'y ai cru l'espace d'un instant, mais noel est encore loin, et les seuls qui pourraient le suspendre ( à titre definitif) ce sont les Français, alors....

Aline 09/10/2015 09:21

Mince alors, j'ai sauté un épisode, ou poisson d'avril avant l'heure! Si cette nouvelle peut affecter quelques nantis, la majorité des moins gâtés pourront espérer souffler un peu en s'interrogeant sur l'occupation du "trône", y aura-t-il de l'écoute, une prise en compte de notre société asphyxiée par une priorité donnée au capital et à la finance spéculative ou alors faudra-t-il continuer à ployer sous des charges de plus en plus pesantes et tordues(abondances de contraventions de toutes sortes, impôts de plus en plus iniques et lourds.....) Aux rêveurs et crédules, je recommande le dicton "aide-toi, le ciel t'aidera!" Aline

canaille le rouge 09/10/2015 08:17

Excellent; je ventile