Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Au moins 100 morts et des centaines de blessés: la Turquie assassine les Kurdes et les démocrates

La Turquie, dirigée par le conservateur islamiste Erdogan (peut-être une redondance), vient de connaître un attentat meurtrier dans sa capitale Ankara. Il a été perpétré contre une manifestation pacifique regroupant des milliers de démocrates, à l'appel du parti HDP, des syndicats et d'autres formations de gauche. Ils manifestaient contre l'agression de la Turquie sur le peuple kurde.

Après l'attentat, la police a tiré des coups de feu en l'air pour disperser des manifestants en colère qui dénonçaient l'absence de mesures de sécurité autour de leur rassemblement, aux cris de "policiers assassins".

Le gouvernement a aussitôt désignés les possibles acteurs de cet attentat meurtrier: le Parti des travailleurs du Kurdistan, une formation d'extrême gauche et même Daesh(sic), ces théo-fascistes envers lesquels la Turquie est plus que magnanime.

Le président américain Barack Obama a appelé son homologue turc pour lui exprimer la "solidarité" des Etats-Unis avec la Turquie contre le "terrorisme". A deux semaines des élections législatives en Turquie, la Libre Amérique choisit toujours le camp de sa base militaire avancée de l'OTAN et de l'impérialisme américain en cette partie du monde.

François de l'Elysée a lui condamné un "acte odieux", sans pas plus remettre en cause la politique autoritaire suivie par le président Turc. Dans l'espoir sans doute de lui vendre de l'armement.

Commenter cet article