Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pris sur le site de la CGT: Le 13e Congrès de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) se déroulera du 29 septembre au 2 octobre 2015 à Paris.
Huit militants y représenteront la CGT parmi les 500 délégués issus de 90 organisations syndicales de 39 pays composant la CES.
Placé sous le thème « d’une société juste, des emplois de qualité et les droits des travailleurs », ce Congrès revêt un caractère extrêmement important pour le monde du travail.
En effet, si durant ces quatre dernières années la CES s’est clairement affichée contre les politiques austéritaires menées en Europe, elle a également produit avec l’ensemble de ses affiliées des propositions progressistes alternatives au service de la réponse aux besoins sociaux des travailleurs.
Reste à déterminer une stratégie syndicale et une orientation offensive commune à l’ensemble des organisations permettant à la CES d’être une force mobilisatrice et de convergences des luttes revendicatives en Europe.
Tel est un des principaux enjeux auquel la délégation CGT prendra toute sa part dans ce Congrès et rendra compte journellement sur le site internet de la CGT.

 

Note de ma pomme: Comme la CGT, ma confédération depuis 1972, est affiliée à la CES, il est normal d'y assister tant que la désafiliation n'est pas votée par le congrès confédéral de la CGT. Et puis, "une société juste, des emplois de qualité et les droits des travailleurs", pour faire avancer les choses, ça me plairait.

Oui, ça me plairait, mais l'ordre du jour de la première journée me fait tousser, pour ne pas dire plus. Pris sur le site du 13e congrès de la CES:

29 septembre

  • Séance d’ouverture en présence du Président François Hollande,

Intervention d’Anne Hidalgo, Maire de Paris

Intervention de Jean-Claude Juncker et et de Martin Schulz, Président du Parlement européen

  • Table ronde sur le chômage des jeunes avec le Président du Conseil Emploi Nicolas Schmit, Ministre luxembourgeois du Travail
  • Marianne Thyssen, Commissaire européenne à l’emploi et aux affaires sociales 

Pourquoi je tousse? Que la socialiste Anne Hidalgo intervienne en tant que maire de Paris hôte du congrès, normal.

Mais François de l'Elysée qui va charcuter le Code du travail, fait ami-ami avec le patronat, tout en étant partisan du marché libre et non faussé?

Jean-Claude Juncker: c'est bêta, est oublié qu'il est le président de la Commision européenne, l'exécutif avec les 28 chefs d'état et de gouvernement -dont François Hollande- de l'UE capitaliste. Et donc, celui qui met en pratique la loi européenne sur les "travailleurs détachés" par exemple et ce n'est hélas qu'un exemple. Avant d'être le boss de la Commision européenne, le ci-devant Jean-Claude Juncker fut le patron de l'Eurogroupe et le premier ministre du grand-duché du Luxembourg paradis fiscal par excellence. C'est d'ailleurs pour cela qu'il fut nommé boss de la dite Commission.

Quant à Martin Schulz, il est bien le président du Parlement européen, socialiste allemand élu à ce poste avec les voix de la droite européenne. Rappel, en Allemagne, le PS gouverne avec le parti de droite de la chancelière Angela Merkel.

Bon j'arrête-là et je ne voudrais pas trop froisser les 8 "militants" de ma confédération, mes camarades, qui vont participer à ce congrès de la CES. Mais quand même, c'est du lourd l'ordre du jour de la première journée, non? Car tout ce beau monde qui va intervenir, sont-ils des partenaires dits sociaux ou véritablement des ennemis de classe?

Au rique de déplaire, un syndicalisme qui s'affirme institutionnalisé montre actuellement ses limites dans la voie des luttes pour le progrès social. Et ce n'est pas parce que la CGT est adhérente à ce syndicalisme institutionnalisé, que la donne en est changée.

Les travaux du congrès confédéral de la CGT s'ouvrent pour tous les syndiqués. Il serait peut être bien que chaque syndiqué compte pour un afin que ma confédération sache, par exemple, ce que les adhérents pensent de la CES. La solidarité internationale et les luttes à l'échelle du continent ne peuvent-elles pas s'exercer sans que la CGT soit prise dans un appareil international qui se dit partenaire social du capitalisme qui nous gouverne?

Congrès de la Confédération européenne des syndicats à Paris: pour la première journée,ça va être du lourd

Commenter cet article