Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le Mexique invité du 14 juillet: la diplomatie du fric de François de l'Elysée

Le Mexique est l'invité d’honneur de l'édition 2015 du défilé du 14-juillet. Si nous devons exprimer toute notre solidarité auprès de son peuple, cette invitation du président Enrique Peña Nieto est contraire à l'esprit de la Déclaration universelle des droits de l'Homme. Mais les tenants et servants français du capitalisme n'ont jamais été les hérauts du triptyque Liberté, Egalité et Fraternité de la République révolutionnaire.

Comme l'écrit le Collectif Paris-Ayotzinapa, né après la disparition des 43 étudiants dans la commune d'Iguala, dans le Sud du pays, fin 2014. dans une lettre adressée à François Hollande: "la vocation de la France n’est pas d’honorer un dirigeant impliqué dans des actes répressifs et soupçonné de corruption, en échange de juteux contrats d’armement. Encore moins est-elle d'accorder un défilé sur les Champs-Elysées à une armée responsable de multiples agressions contre sa population civile."

La deuxième évasion de prison du baron de la drogue « El Chapo » Guzman, rendue publique ce week-end, constitue l'énième preuve des liens étroits entre les autorités et les narcotrafiquants au Mexique. C'est une raison de plus pour imposer un embargo à la vente d'armes au Mexique, comme l'a fait le Parlement allemand, et pour revoir de fond en comble le « partenariat stratégique » France-Mexique, ainsi que l'Accord global Union européenne-Mexique. La France et l'Europe ne peuvent plus rester indifférents à la souffrance du peuple mexicain, ni cautionner un régime corrompu et de plus en plus autoritaire.

C'est pour cela que, à l’occasion de cette déplorable visite d'État, les collectifs parisiens de solidarité avec Ayotzinapa organisent un festival de cinéma documentaire « anti-Peña Nieto » et une manifestation « L’autre 14 juillet : les 43 d'Ayotzinapa à l'honneur ! » qui aura lieu ce mardi 14 juillet à 14 heures à la Fontaine des Innocents (place Joachim-du-Bellay, métro Les Halles).

Commenter cet article