Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La mise en accessiblité des lieux publics aux handicapés repoussée aux calendes grecques

Et Alexis Tsipras n'y est pour rien puisque la loi à ce sujet vient d'être votée définitivement par le Parlement français. Je remets en ligne un article, hélas toujours d'actualité, pour rappeler le genre bonnet blanc et blanc bonnet aux affaires de notre pays:

François Hollande à l'Elysée ne fait pas mieux que hier Nicolas Sarkozy à la même place. Mais pourquoi y aurait-il une différence, ils sont tous les deux présidents des hors-sol et du patronat. Dans le 5e pays le plus riche du monde, les parlementaires ont accordé de nouveaux délais pour la mise en accessibilité des lieux publics.

La première loi sur ce sujet date de 1975,  C'est dire si la France est en tête du progrès social dans ce genre. Bon, pour l'accès aux établissements recevant du public, aux logements ou aux services de transport public de voyageurs, on va donc attendre.

Attention, a dit madame Ségolène Neuville, hors-sol chargée du secrétariat d'état aux personnes handicapées, pour que ça change, des mesures draconiennes. Sans rire: dépôt en mairie ou en préfecture d'un dossier des acteurs publics et privés d'ici octobre 2015; délai de 3 ans pour les établissements avec une capacité d'accueil de 200 personnes maxi; durée plus longue pour les autres établissements jusqu'à 9 ans; en déposant ces dossiers, les patrons (privé ou public) évitent ainsi les sanctions pénales prévue par la énième loi votée en 2005. Ben oui, il n'y a pas de fric en France.

Des représentants du «Collectif pour une France accessible» s'étaient rassemblés près de l'Assemblée nationale pour remettre aux députés plusieurs sacs postaux contenant les noms de 232 000 signataires d'une pétition pour l'accessibilté. Ils sont restés dehors. Oui, le Sénat et l'Assemblée nationale ont préféré entendre les lobbies (fédérations et associations de professionnels de l'immobilier, du tourisme, de commerçants, d'architectes, de maires) qui trouvent que l'accessibilité c'est trop cher, trop compliqué, voire inutile.

Commenter cet article

sorcière and co 23/07/2015 19:53

la republique est celle de tous les citoyens quel que soit sa difference, les impôts sont faits pour contribuer à faciliter , organiser, gérer tout ce qui relève du public.
apparemment monseigneur et sa cour ont une autre definition de ce qui est la racine de notre nation, dommage qu'ils soient si loin de tout un chacun, nous aurions pu leur donner quelques eclaircissements