Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/AFP

On s'est introduit ce week-end dans un dépôt de munitions de l'armée de terre, le 4ème Régiment de matériel, à Miramas (Bouches-du-Rhône), dans la nuit de dimanche à lundi.  On a découpé un simple grillage et comme il n'y avait ni caméra de surveillance ni sentinelle, on s'est servi:  au moins 150 détonateurs électroniques, une dizaine de pains de plastic et autant de grenades. Et peut-être plus en prime.

Le site s'étend sur 250 hectares. C'est une plateforme logistique de l'armée de terre, un lieu de stockage de matériel pour les opérations extérieures en Afrique et de stockage de munitions.

Le hors-sol en charge de la Défense a demandé l'ouverture d'une enquête pour savoir comment ça se fait que ça se soit passé.

Bonne question, surtout que la France est en alerte rouge vigipirate. Mais à Miramas, par contre, on avait oublié de monter la garde tout court. C'est bêta pour l'Armée et son ministre sensés assurer la sécurité de la France.

Commenter cet article