Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ce jour-là, la Révolution française éclate par la prise de la Bastille. On ne le sait pas encore, mais elle va effacer des siècles de monarchie de droit divin et d'absolutisme pour instaurer un nouveau régime. Jamais encore une révolution n'a été aussi loin dans le bouleversement d'une société. Etat, famille, religion, instruction publique, relations entre citoyens, universalité de principes envers tous les peuples opprimés, tout est bousculé. Prophétique, la Révolution française avertit l'humanité qu'elle ne pourra survivre qu'en respectant les droits de l'Homme.

En ce 14 juillet 1789, Louis XVI a tous les pouvoirs. Monarque de droit divin, il est à la tête de la première puissance militaire en Europe: 175 régiments, 200 000 soldats dans des régiments français mais aussi étrangers. 28 millions de Français sont les sujets du roi, "père et providence" de la France. La noblesse et le clergé, 500 000 personnes, possèdent les 2/3 des terres. Sans parler de leurs privilèges: droits féodaux, corvées, péages, impôt sur le tabacx et le sel, taxes diverses, dîmes, dont doit s'affranchir le peuple.

En ce début de juillet 1789, 20 000 soldats de régiments étrangers sont rassemblés autour de Paris sur ordre du roi. L'Assemblée nationale, amenée par les repésentants du Tiers-état, demande leur retrait à Louis XVI qui refuse et créé un ministère dit "de combat".

Le dimanche 12 juillet, c'est l'appel aux armes dans Paris. Dans l'après_midi, des dragons dispersent un cortège: 2 morts et de nombreux blessés sur la place Louis XV. Un régiment étranger bouscule des promeneurs à l'entrée du Jardin des Tuileries. Le soir, des soldats français tirent sur un régiment étranger. Les barrières de péage entourant Paris sont incendiées. Dans la nuit, les Parisiens s'arment et créent des milices civiles.

Le 13 juillet, pillage du couvent Saint-Lazare pour y prendre du blé. Pillage du Garde-Meuble pour y prendre des armes.

14 juillet, 5 h du matin. La foule s'est fait livrer 32 000 fusils par le gouverneur des Invalides. En fin de matinée, on s'achemine vers la Bastille. Elle tombe après 100 morts et des dizaines de blessés parmi les insurgés. La Révolution française va donner à réfléchir au monde entier sur la misère et l'absence de liberté de la majorité, face à l'absolutisme de la monarchie et aux privilèges d'une minorité.

 

Si d'aucun verrait dans ce rappel historique une corrélation avec la France d'aujourd'hui, il n'aurait pas tort du tout.

Et si on revenait au 14 juillet 1789

Commenter cet article

sorcière and co 14/07/2015 19:49

merci pour ce rappel historique, et c'est avec fierté que je m'affirme républicaine et héritière de cette révolution