Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Congrès

Même s'il faut bien vivre, je plains les confrères chargés de "couvrir" les "congrès" dimanche dernier de l'UMP reconverti en ripouxblicain et ce week end du PS plus ultra libéral, tu meurs. Tout plat. Pas un débat, pas un échange, sauf pour siffler l'autre. Heureusement, dans les deux " congrès", les buvettes étaient pleines. Pas bourrées, pleines.

Le pluralisme à la française

Alors qu’on nous bassine sur la liberté d’expression et le pluralisme, un petit rappel sur les propriétaires de ce qu’on appelle improprement « les grands médias ».

Les Échos de Bernard Arnault (1re fortune française), Le Point de François Pinault (3e), Le Figaro de Serge Dassault (4e),  L'Express de Patrick Drahi (6e), Le Monde et Le Nouvel Observateur de Xavier Niel (7e), Direct Matin et Canal Plus de Vincent Bolloré (10e) ».

 

Note de ma pomme:

Le congrès de la section française de l'Internationale socialiste avait invité George Papandréou, ex-premier ministre socialiste grec qui mena une politique de rigueur avant de s'allier à la droite pour gouverner, suivant les mêmes dogmes capitalistes, la Grèce. Papandréou invité d'honneur du PS français: tout un programme!

A ce même congrès, les soi-disant frondeurs sont rentrés dans le rang. Pour ma part, j'avais considéré qu'ils n'en étaient jamais sortis. Mais pour déflorer l'ambiance atone du congrès de la gôche française, une tribune dans le JDD de Cocorico-Montebourg et du banquier-homme d'affaires Mathhieu Pigasse. Bon, le PS a son Emmanuel Macron ministre de la banque Rothschild et le révolutionnaire Montebourg son Matthieu Pigasse. Oui,  tout un programme pour la social-démocratie française!

La plume toujours critique de José Fort

Commenter cet article