Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

4 879 724 euros dans le 7e arrondissement parisien le plus friqué de la capitale: 17,6% des 300 000 ménages y résidant sont imposés sur les grandes fortunes.

Pour être redevable de cet impôt, il faut posséder au moins 1,3 millions d'euros de patrimoine, tout comme Marisol Touraine ou Laurent Fabius, Jean-Marie Le Guenministres de François de l'Elysée. D'autres de ses chambellans semblent ne pas dépasser la barre fatidique: Michel Sapin ou bien George Pau-Langevin...

Encore que, lorsqu'on est dans la catégorie supérieure des hors-sol, avocats d'affaires, conseillers fiscalistes et autres copains banquiers se décarcassent pour vous trouver des exonérations à la pelle.

En 2014, l'ISF a rapporté 5,2 milliards d'euros, contre 4,3 milliards en 2013. Ce qui veut dire plus de fric pour les hors-sol quand le Smic est coincé à 9,61 euros brut l'heure, quand le point d'indice des fonctionnaires est bloqué depuis Sarko à l'Elysée, quand salaires et pensions de retraites sont à la baisse.

Pendant ce temps, PSA du CAC40 veut licencier un ouvrier de 33 ans pour avoir emporté ses gants de travail usagés. Faute grave, ose dire la direction de l'usine de Poissy envers un travailleur avec 10 ans d'ancienneté.

Dis coco, c'est quand la lutte des classes?

Devinette: combien est le patrimoine moyen déclaré par les hors-sol du 7e arrondissement de Paris?

Commenter cet article