Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Loi Macron au Sénat: la droite alourdit les attaques anti-sociales et le groupe socialiste s'abstient

Comme la porte était ouverte, après le vote des députés de l'Elysée approuvant la loi du banquier d'affaires, le Sénat en a profité pour l'alourdir. On aurait pu croire que la social-démocratie et leurs seconds, les radicaux de gôche, allaient s'opposer mordicus à la droite sénatoriale. Et bien non, abstention massive!

Dans notre belle démocratie, on va donc nommer une commission de 7 sénateurs et de 7 députés pour accorder les violons. Mais le dernier mot reviendra aux députés de l'Elysée. Comme quoi, le Sénat ne sert pas à grand chose. Mais je dis ça, je ne dis rien, on pourrait me traîter d'antiparlementarisme primaire.

"L'adoption de la loi Macron remodelée au Sénat sème le trouble au PS", écrit le Figaro, le journal du sénateur de droite Serge Dassault. Mince me suis-je dis, voilà que la rue Soférino à Paris a pondu un communiqué fustigeant ses sénateurs qui n'ont pas voulu défendre le projet de loi du banquier d'affaires. Et bien non, rien de tout cela, pas une ligne! Ah si, l'inévitable député PS Christian Paul, le chef des frondeurs, a déclaré: «Le texte voté (ce mardi) après-midi accentue fortement l'orientation libérale du projet initial. L'abstention de la plupart des sénateurs socialistes n'en est que plus stupéfiante».

Stupéfiante, j'ai dis stupéfiante, comme c'est stupéfiante...

Commenter cet article

Aline 13/05/2015 23:39

Moi aussi je suis stupéfiée, depuis ce matin je rage, l'impudence de ce ministre me révolte, bon ce cher Mr Bourdin s'il l'a picoté d'une banderille n'a vraiment pas poussé le jeu plus loin. Ah il était mal notre pontifiant, se tortillait, pas bien oui, pas bien non, l'APL!! on ne supprime pas on y remédie, figurez-vous que des allocataires ont de l'argent sur des comptes alors qu'ils pourraient payer des loyers complets avec, alors on va prendre cas par cas (on flique) et on va pouvoir récupérer (je regrette mais je n'ai pas retenu la somme avancée)...l'économie, c'est reparti! TU PARLES !!! si vraiment il le voulait, tiens pourquoi n'égalise-t-il pas les ISF (il récupérerait plus en mécontentant moins de sujets), pourquoi ne taxe-t-il pas les oeuvres d'art (bravo, la côte du dernier Picasso vendu) peut-être parce qu'il serait un des premiers touchés mais le clou c'est une journaliste qui l'a planté.....l'économie est relancée, les gens consomment, le nombre de voitures achetées a augmenté, la consommation d'énergie a augmenté les gens n'ont pas hésité à se chauffer plus longtemps. OUPS!! comme si on avait eu le choix, bon d'accord nous aurions dû imiter Francis Carco et grelotter dans nos chambrées pour mieux relancer l'économie pharmaceutique et approfondir un peu plus le trou de la Sécu.. et finir dans le sapin ? ALINE