Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les travailleurs de TFN arrachent des avancées à leur patron

Avec le soutien de la CGT qu'il nous faut, celle qui s'intéresse à tous les travailleurs, qu'ils soient dans une entreprise ou dans la sous-traitance de cette entreprise, les 23 salariés de TFN, sous-traitant des Finances publiques de Paris, après 23 jours de grève, ont obtenu statisfaction.

Ils réclamaient le paiement de 50% de leur Pass Navigo, un minimum de 16 heures de travail par semaine, une prime de blanchisserie de 15 euros, la mise en place d’un 13e mois, le passage en CDI pour deux d’entre eux.
L’accord comporte l’attribution de 16 heures minimum de travail, la prime de blanchisserie de 15 euros, le passage des CDD en CDI, le paiement (pourtant légal) du Pass navigo à 50%, la suppression d’une clause de mobilité. Ils ont également arraché le paiement de 60% des journées de grève, la levée de sanctions et l’engagement qu’il n’y aurait pas de représailles au retour au travail.

On peut noter que le patron de TFN n'accordait pas le paiement de 50% du pass navigo, alors qu'il s'agit d'une obligation légale depuis la loi du 4 août 1982. TFN s'opposait aussi à un contrat de travail minimum de 16 heures, ce qui est une obligation conventionnelle dans cette profession. Mais c'est vrai que le patronat des entreprises dites de propreté est l'un des plus réactionnaires. J'ai pu le constater comme conseiller prud'homme à Mantes-la-Jolie.

Il est vrai aussi que l'Etat socialiste, qui dirige les Finances publiques donneurs d'ordre de TFN, n'a rien fait pour soutenir des travailleurs en lutte. Alors qu'l pouvait tout au moins faire pression, en menacant de résilier le marché "aux torts du titulaire s'il contrevient à la réglementation du travail". Pas vrai les inspecteurs du travail que vous êtes Anne Hidalgo maire PS de Paris et Gérard Filoche du bureau national du PS?

Commenter cet article