Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Si j'en crois le Monde, qui est très souvent le porte-voix du PS, la motion A, tirée par Jean-Claude Cambadélis actuel patron de la section française de l'Internationale socialiste, a obtenu plus de 60% des moins de 75 000 encartés. La motion B avec moins de 30%, celle des soi-disant frondeurs, s'est pris sa fronde dans la poire. Mais comme il n'y avait aucune pierre dedans, vu qu'il ne remettait nullement en cause François de l'Elysée...

La motion C et D recueille le reste, respectivement autour de 10 et de 3%. La chef de file de la motion D a déclaré qu'elle voterait pour le pote Cambadélis comme patron du PS. Comme quoi, ce dont les médias nous ont bassiné, n'était qu'un jeu de grimaces, puisque tous vont se regrouper au Bureau national du parti. Comme hier et comme de bien entendu.

Mais, en fin de compte, le Parti socialiste exécute-t-il en France une politique droitière au service du patronat et des hors-sol? François Hollande, avec les autres chefs d'état ou de gouvernement, de droite ou de gôôche, dirigent-ils loyalement l'UE capitaliste? En Allemagne, la section d'outre-Rhin de l'Internationale socialiste, est-elle au gouvernement avec Angeal Merkel de droite?

Vous n'êtes pas obligés de me répondre, mais de lutter, debout, pour une politique de justice et de progrès social.

J'oubliais, François de l'Elysée n'est pas venu voter, il n'a plus sa carte en poche. Parce qu'il est le président de tous les Français. Sans rire.

Les potes de la rue Solférino à Paris ont voté (suite de ma chronique d'hier)

Commenter cet article